Quelle alimentation pour mon chaton ?

Quelle alimentation pour mon chaton ?


5 minute(s) de lecture

Au moment de l'adoption, vous allez forcément vous poser la fameuse question : "quelle alimentation pour mon chaton ?". Il est fondamental de connaître les besoins nutritionnels de son chaton pour lui offrir la meilleure alimentation possible.

L'instinct de chasseur

Le chat est un prédateur et un carnivore strict. En effet, il consacre plusieurs heures par jour à la chasse. Depuis sa domestication, le chat nourri par l'Homme, conserve tout de même son instinct de chasseur. C'est un comportement inné, qui peut évoluer au fil de l'apprentissage et de la croissance de votre chaton. C'est d'ailleurs au cours des jeux avec la fratrie et la mère, que nos chatons découvrent la chasse. Cependant même un chaton qui a grandi en appartement sera apte à chasser à l'extérieur. 

La mise en place des préférences alimentaires

Avant-même la naissance du chaton, le processus des préférences alimentaires est déjà en cours, puis il se poursuit après le sevrage. Il reconnaît la nourriture consommée par sa mère au cours de la gestation et de l'allaitement. Le chaton s'orientera préférentiellement vers cet aliment lors du sevrage. D'ailleurs, la majorité des habitudes alimentaires se met en place avant l'âge de deux mois. Le petit félin apprend par imitation; il va rejeter les aliments dangereux ou déplaisants, et va rechercher une nourriture intéressante d'un point de vue nutritionnel ou sensoriel.

Rassurez-vous, malgré cette "empreinte alimentaire" que les chatons héritent de leur mère, leurs préférences ne sont pas figées. Certes, avec l'âge, ces préférences alimentaires vont s'affirmer, et donc la néophobie (méfiance vis à vis de la nouveauté) peut s'installer progressivement. Elle peut apparaître de manière précoce si le chaton n'est exposé qu'à un seul type d'aliment. Néanmoins, même si un chat n'a jamais été habitué à la variété, il sera tout à fait possible de modifier ses habitudes de manière progressive et avec patience, grâce à la transition alimentaire.

Quelle alimentation pour mon chaton ?

Les besoins nutritionnels du chaton

Le chaton aura besoin d'une alimentation qui couvrira ses besoins nutritionnels. Comme le chat adulte, il devra puiser dans ses repas des acides aminés indispensables (taurine, arginine, leucine, lysine...) afin de ne pas être carencé. À noter qu'un chaton carencé pourra développer un retard de croissance et de nombreux problèmes de santé, tels qu'une mauvaise réponse immunitaire en cas de maladie ou des troubles neurologiques. Contrairement à certaines croyances, le lait de vache ne doit pas être servi comme repas au chaton.

Déterminer la ration journalière

Qu'il s'agisse d'alimentation sèche, d'alimentation humide ou d'alimentation mixte, on privilégiera une nourriture riche en protéines de qualité et spécialement adaptée aux chatons. La ration journalière du chaton se calcule en fonction de son poids et de son âge.

Voici un tableau qui vous donnera une idée de la ration journalière à respecter si vous donnez de la pâtée à votre chaton.

alimentation pour mon chaton

Vive la diversité

Aux alentours du sevrage (entre la 6ème et la 10ème semaine pour un sevrage de 7 à 8 semaines), et sur la base d'une alimentation humide ou ration ménagère, il sera intéressant de donner à votre chaton quelques croquettes par jour. Ainsi, votre petit félin pourra s'habituer à leur texture. Après le sevrage vous pourrez en augmenter la quantité. Si votre chaton n'est pas castré, laissez-lui à disposition et à volonté jusqu'à ses 6 mois afin qu'il puisse absorber de nombreux petits repas au cours de la journée, dès qu'il a un peu d'appétit. Cependant, une fois stérilisé, il est judicieux de rationner la quantité de nourriture aux besoins nutritionnels pour éviter le surpoids et l'obésité. Vous pouvez aussi tenter d'intégrer une petite quantité (environ une cuillère à café) d'un aliment, coupé en fins morceaux, au repas de votre chaton. Par exemple, un peu de viande, de poisson, de courgette bouillie, de yaourt... L'objectif étant de permettre à votre chaton de s'habituer à différents goûts et différentes textures. Ainsi, plus tard, il acceptera plus facilement la modification de son alimentation.

« Retour au blog