Tout savoir sur la vaccination de mon chat

Tout savoir sur la vaccination de mon chat


6 minute(s) de lecture

Comme chez les humains, la vaccination est un moyen efficace de protéger nos compagnons contre certaines maladies dues à des virus ou à des bactéries. On vous explique quels vaccins sont nécessaires et à partir de quel âge vous pourrez faire vacciner votre chaton.

La vaccination de mon chat est-elle indispensable ?

La vaccination stimule les défenses immunitaires de votre chat, qui par la suite sera protégé contre certaines maladies graves. Il est essentiel de faire vacciner votre chat, au moins contre le coryza et la panleucopénie féline, même si celui-ci n'a pas accès à l'extérieur. Ces deux maladies, particulièrement résistantes, peuvent être introduites de manière indirecte dans votre logement (par les chaussures ou les sacs par exemple).

Contre quelles maladies puis-je vacciner mon chaton ?

Les principales maladies contre lesquelles vous pouvez vacciner votre chaton sont :

  • La panleucopénie féline (ou typhus)
  • le coryza (ou herpesvirose et ou calicivirose) 
  • la leucose féline (FeLV)
  • la rage
  • la chlamydiose

Parmi ces cinq maladies, on considère que les vaccins contre la panleucopénie féline et le coryza sont essentiels, comme nous l'indiquions un peu plus haut.

Concernant le choix des autres vaccins, il dépend du mode de vie de votre compagnon. Par exemple, le vaccin contre la leucose est recommandé si votre chat vit au contact d'autres chats ou s'il a accès à l'extérieur, même de manière occasionnelle. Quant au vaccin contre la chlamydiose, il est conseillé pour les chats qui vivent en groupe (élevages, refuges...). Enfin, le vaccin contre la rage est surtout destiné aux chats qui voyagent à l'étranger.

En France, il n'existe pas de vaccin contre la Péritonite Infectieuse Féline (PIF), ni contre le Virus de l'Immunodéficience Féline (FIV).

À partir de quel âge puis-je faire vacciner mon chaton ?

Comprendre l'immunité chez le chaton

C'est une grande particularité biologique chez nos chats : il y a très peu de transfert d'anticorps de la mère au fœtus pendant la période de gestation. Lorsque le chaton naît, il va consommer du colostrum en tétant sa mère. Le colostrum, c'est la première sécrétion mammaire que le jeune chaton va absorber. La composition de ce dernier diffère de celle du lait maternel qu'il boira dès le 4ème jour suivant sa naissance. En effet, il est très riche en anticorps, qui vont le protéger contre les microbes présent dans son environnement et contre les maladies contre lesquelles sa mère a été vaccinée.

Au bout de quelques semaines les anticorps d'origine maternelle ne sont plus présentes en quantité suffisante dans le sang pour protéger le chaton, mais encore assez pour empêcher une réponse à un éventuel vaccin.

C'est ce que l'on appelle la période critique : le chaton n'est plus protégé par les anticorps transmis par sa mère, mais il ne peut pas encore être protégé par les vaccins. On considère que cette période se situe entre l'âge de 8 et 10 semaines. Une fois la période critique terminée, les anticorps maternels se font plus rares dans l'organisme : la vaccination pourra alors être totalement efficace.

la vaccination de mon chaton

Le moment idéal pour vacciner un chaton est donc la fin de sa période critique. Mais comme il est impossible de déterminer exactement à quelle moment elle a lieu, les vétérinaires commencent à vacciner les chatons dès que ces derniers sont susceptibles de ne plus être protégés par les anticorps colostraux. Les vaccinations ont généralement lieu à partir de l'âge de 6 semaines dans les élevages, et dès l'âge de 8 semaines chez un particulier.

La primovaccination est la première vaccination contre une maladie. Elle permet d'atteindre un taux protecteur d'anticorps. Elle peut nécessiter plusieurs injections à intervalles stricts. Ensuite, pour conserver son immunité, on conseille de renouveler l'intégralité des vaccinations un an après chaque primovaccination.

Les indications dans le tableau ci-dessous peuvent varier en fonction du mode de vie de votre petit compagnon et de son état de santé.

Âge recommandé pour une primovaccination

8 semaines 12 semaines 16 semaines
Panleucopénie féline 1ère injection 2ème injection 3ème injection
Coryza 1ère injection 2ème injection 3ème injection
Chlamydiose 1ère injection 2ème injection 3ème injection
Leucose (virus FeLV)

1ère injection (si votre chaton a un risque d'exposition)

1ère ou 2ème injection 2ème ou 3ème injection
Rage - 1ère injection -

La vaccination de mon chat adulte

Un chat adulte qui n'a pas été vacciné étant chaton ou dont on ne connaît pas le statut vaccinal, aura tout autant besoin d'être vacciné.

Comme pour un chaton, le choix des vaccins pour un chat adulte dépend essentiellement de son mode de vie. Par exemple : si votre chat adulte vit en groupe ou s'il a accès à l'extérieur, on conseillera de renouveler la plupart des vaccins chaque année. Alors que pour un chat qui vit seul en appartement, les délais pourront être espacés.

Contrairement au chaton, qui possède encore des anticorps colostraux pouvant interférer avec le vaccin, le protocole de vaccination est simplifié chez le chat adulte.

Chez le chat adulte

 Primovaccination

 Rappels
Panleucopénie féline 1 injection Tous les 2 ans
Coryza 2 injections espacées d'un mois Tous les ans (possibilité d'espacer si votre chat est isolé des autres)
Chlamydiose 2 injections espacées d'un mois Tous les ans
Leucose (virus FeLV) 2 injections espacées d'un mois Tous les ans
Rage 1 injection Tous les ans

N'hésitez pas à vous renseigner auprès de vétérinaire, il saura vous conseiller au mieux concernant le choix des vaccins pour votre petit compagnon !

« Retour au blog