La taurine dans l'alimentation de mon chat, un indispensable

La taurine dans l'alimentation de mon chat, un indispensable

En tant que carnivores stricts, nos chats ont des besoins bien spécifiques. La taurine, par exemple, fait partie des nutriments essentiels dans leur nourriture. Ils ne peuvent pas s'en passer au risque de se retrouver carencés, d'où l'importance de leur fournir une alimentation complète et de qualité.

Nos chats et leur régime alimentaire spécifique

Nos chats sont des carnivores stricts, qui ne peuvent pas se passer de viande dans leur alimentation. En revanche, cela ne veut pas dire qu'ils ne doivent manger QUE de la viande, ce qui serait dangereux pour leur santé.

Le constat est le suivant : nos chats ne peuvent combler leurs besoins nutritionnels qu'au travers de tissus animaux. Ces besoins spécifiques reflètent leur nature de carnivore strict, qui sont adaptés à l'ingestion de petites proies. Nos chats possèdent donc des besoins uniques en nutriments : taurine, arginine, acide arachidonique, niacine, tyrosine,  cystéine, valine, leucine, isoleucine, lysine, tryptophane, thréonine, histidine, pyridoxine, vitamines A et D.

Vous vous en doutez peut-être, mais pour les raisons citées précédemment, nos chats ne peuvent pas être nourris avec un régime végétarien ou une alimentation trop pauvre en protéines animales.

La taurine dans l'alimentation de mon chat : un indispensable

La taurine fait partie des 11 acides aminés indispensables à la santé de nos chats. C'est un acide aminé sulfonique présent dans les protéines animales, c'est-à-dire la viande, le poisson et les crustacés. Elle est indispensable à la croissance, à la fonction de reproduction, au bon fonctionnement du coeur, des muscles et de la vision de nos chats.

La taurine est un précurseur des acides biliaires, permettant la digestion des lipides. Les chats utilisent exclusivement la taurine pour conjuguer les acides biliaires, excrétant alors tous les acides biliaires sous forme de taurocholate (un constituant de la bile, sécrétée par la cellule hépatique). La taurine participe donc également au bon fonctionnement digestif de nos chats.

Les mammifères sont capables de synthétiser la taurine à partir des acides aminés soufrés (méthionine et cystéine). Nos chats, eux, possèdent les enzymes nécessaires à la synthèse, mais parmi elles, deux enzymes ont une activité faible : il s'agit de la cystéine dioxygénase et de l'acide cystéine-sulfinique décarboxylase.

Pour combler leurs apports en taurine, ils doivent donc se la procurer directement par l'alimentation, et notamment par les tissus animaux qui en contiennent une très grande quantité.

La taurine est détruite lors de la cuisson

On trouve de la taurine naturellement dans la viande mais par sécurité et pour proposer une alimentation complète et non complémentaire, il est nécessaire d'en ajouter lors de la fabrication industrielle de la pâtée ou des croquettes.

En effet, la taurine est sensible à la chaleur.

Lors de la fabrication des aliments industriels, les aliments sont cuits entre 90°C et 140°C pendant quelques minutes, la taurine est alors détruite. Ainsi, elle doit être ajoutée de manière élevée lors de la production des croquettes et de la pâtée, pour qu'il en reste suffisamment après la cuisson. C'est d'ailleurs pour cette raison que vous pouvez la voir indiquée sur les étiquettes de l'alimentation de votre chat.

la taurine dans l'alimentation de mon chat

Carences en taurine chez le chat = danger 

Nos chats ne peuvent pas se passer de taurine, et donc de protéines animales dans leur alimentation, au risque d'être fortement carencés.

Quels sont les conséquences d'une carence en taurine chez le chat ?

  • une dégénérescence centrale de la rétine (qui induit une cécité irréversible)
  • une dégénérescence du muscle cardiaque pouvant aboutir à une cardiomyopathie
  • une altération de la fonction immunitaire
  • une tératogénicité : une femelle gestante carencée en taurine risquera de donner naissance à des chatons dont la croissance et le développement seront anormaux. 

Rassurez-vous, les carences en taurine restent relativement rares lorsqu'un chat est nourri avec une alimentation complète et de qualité. Par contre, si votre chat semble souffrant, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire afin qu'il l'examine. La carence en taurine peut-être évaluée par une simple prise de sang.

Êtes-vous incollable en nutrition féline ? Venez tester vos connaissances avec notre quiz !