chat roux allongé sur un parquet ferme les yeux

Stérilisation du chat : comment limiter la prise de poids ?

La stérilisation du chat présente de nombreux avantages. Cependant comment éviter la prise de poids ?

Stérilisation du chat : un choix responsable

On préconise souvent la stérilisation ou castration des chats, mâles comme femelles, à la fin de leur croissance. Tout d’abord pour limiter et éviter les portées sauvages, donc les abandons et la saturation des refuges qui en découle. On constate également des comportements indésirables, notamment le marquage urinaire des chats mâles ou le cri des femelles, arrivant en périodes de chaleur. Enfin, il faut garder en tête que la stérilisation ou la castration du chat permet d'éviter les bagarres et de réduire le risque de fugue.

Nombre d’entre nous souhaitent faire stériliser ou castrer leur chat, mais on redoute souvent la fameuse prise de poids qui s’en suit !

Pourquoi nos chats prennent-ils du poids une fois stérilisés ou castrés ?

La stérilisation chez le chat s’accompagne d’une diminution du besoin énergétique de ce dernier. Cela signifie que nos chats devraient consommer moins de calories – en moyenne 20% à 30% en moins chaque jour. De plus, après la castration, nos chats perdent la capacité qu’ils ont naturellement, à réguler leur besoin calorique, ils ont facilement tendance à consommer davantage que leur besoin, entrainant ainsi une prise de poids assez rapide.

Nos chats ont donc un besoin calorique réduit et une capacité d’autorégulation qui disparaît.

C’est à nous de bien doser et réguler leur alimentation, afin d’éviter la prise de poids.

Comment éviter ou limiter la prise de poids après la stérilisation du chat ?

Avant toute chose, la stérilisation du chat est un évènement stressant, aussi bien pour vous que pour votre chat. Nous ne conseillons pas de changer ou réduire l’alimentation de votre chat au lendemain de cette opération. Vous pouvez lui laisser quelques jours de repos, le temps pour lui de retrouver son foyer et ses habitudes.

Bien comprendre :

Lorsque vous diminuez l’apport calorique de votre chat, pensez bien qu’il ne s’agit pas juste de réduire la quantité administrée, mais plutôt de réduire la densité calorique.

Exemple avec la pâtée :

Si votre chat consomme 200g de pâtée par jour, il ne s’agit pas de réduire le volume à 160g. Il ne comprendra pas ce « rationnement » soudain et risquera d’être frustré.

Préférez une nouvelle pâtée, de la même marque ou d’une marque différente, adaptée aux chats stérilisés et moins calorique. Découvrez des pâtées sans céréales, au poulet, au boeuf ou au poisson, spécialement conçues pour répondre aux besoins alimentaires des chats stérilisés.

Exemple avec les croquettes :

Si votre chat consomme 50g de croquettes par jour, il ne s’agit pas de réduire le volume à 40g. Préférez des croquettes adaptées aux chats stérilisés, moins caloriques et/ou remplacez une partie de ses croquettes par de la pâtée. La pâtée est en moyenne 4 fois moins caloriques que les croquettes, elle apportera du volume, de l’eau et des protéines de qualité à votre chat, réduisant ainsi son sentiment de frustration et augmentant sa satiété.

En résumé, nos astuces :

  • Choisir une alimentation peu calorique : certains aliments, croquettes ou pâtées sont plus adaptés aux chats stérilisés. Pour la simple et bonne raison qu'à poids égal (100g par exemple), certains types d'aliments sont moins caloriques que la moyenne. Si leur niveau calorique est réduit, ces aliments continuent de couvrir, dans des quantités suffisantes, les besoins en protéines, lipides ou autres nutriments essentiels aux chats.
  • Rationner leur alimentation : si votre chat avait des croquettes à volonté avant castration, il est déconseillé de continuer ainsi. Votre chat n’étant plus capable de se réguler par lui-même, il est conseillé de calculer la quantité de croquettes et/ou pâtée dont il a besoin pour couvrir ses apports journaliers et de les lui distribuer en plusieurs petits repas, au minimum quatre.
  • Ajouter du volume, sans les calories : il est possible que votre chat vous paraisse frustré ou affamé si vous réduisez son apport calorique du jour au lendemain. C’est normal ! Si son besoin énergétique a diminué en moins de 24h, il n’y est pas encore habitué. Vous pouvez donc effectuer une transition lente vers un aliments moins calorique, ou ajouter des légumes bouillis à sa ration de croquette ou pâtée. Vous pouvez essayer d’y ajouter de la courgette bouillie, ce légume est très peu calorique et souvent apprécié des chats. Il apportera du volume à sa ration, sans les calories qui vont avec.

Êtes-vous incollable en nutrition féline ? Venez tester vos connaissances avec notre quiz !