Le petit guide de transition

ALIMENTAIRE

VERS UNE ALIMENTATION HEUREUSE.

Ziggy pâtée chat sans céréales riche protéines Ziggy pâtée chat sans céréales riche protéines

La transition alimentaire

Qu'est ce que c'est ?

Une transition alimentaire consiste à passer d’un type d’aliment (sec, humide ou ménager) à un autre, en faisant évoluer les ingrédients qui le composent.

Dès que l’on change de type d’aliment, de gamme ou de marque, on parle de transition alimentaire.

Réaliser la transition en douceur

Nos chats mangent des aliments complets, jour après jour et leur flore digestive s’habitue à cette stabilité ou à la diversité.

Lors d’un changement, la composition varie, le mode de cuisson peut varier également, et pour laisser le temps à la flore intestinale de s’y habituer, une transition alimentaire est souhaitable.

C’est un peu comme quand on change de type de cuisine en changeant de région, ou de pays ! Tous les animaux partagent cette sensibilité. Mais nos chats ont une caractéristique supplémentaire : ils sont néophobes… c’est-à-dire qu’ils se méfient du changement, d’autant plus qu’ils n’ont pas été habitué à la variété avant de quitter leur mère. Cette méfiance vaut pour les changements de texture de l’aliment mais aussi pour les changements de goût…

L’immense majorité des chats refuse un changement réalisé en quelques jours, mais accepte bien un changement progressif réalisé sur une à deux semaines.

Avant la transition, que faire ?
Notez et suivez son poids.
Ne changez pas l’alimentation de votre chat après un événement stressant : déménagement, stérilisation, arrivée d’un nouvel animal... Votre chat risquera d’associer ce nouvel aliment à la cause de son stress et il sera d’autant plus difficile de le lui faire accepter par la suite.
Tout au long de la transition surveillez ses selles, c’est la meilleure manière de voir si la transition est bien tolérée par son tube digestif.
Chat transition alimentaire pâtée Chat transition alimentaire pâtée
Pour une transition réussie

Les étapes :

Chaque chat est différent. L’essentiel est de vous adapter au rythme de votre chat. Vous le connaissez mieux que personne, certains chats changent très facilement d’alimentation en quelques jours, alors que d’autres demandent plus de temps pour s’adapter (jusqu’à 2-3 semaines, pour les plus réfractaires).
Le premier jour de la transition alimentaire, au cours d’un repas seulement, mélangez une cuillère à café (10g) de pâtée Ziggy à la ration habituelle de votre chat (croquettes ou pâtée). Si votre chat consomme sa pâtée de suite, passez à l’étape 2. Si votre chat ne mange pas sa pâtée, pas d’inquiétude !

Recommencez le lendemain et les jours qui suivent, avec cette même petite quantité au cours d’un repas, jusqu’à ce qu’elle soit bien consommée.
Le jour suivant l’acceptation, vous pouvez doubler la quantité de pâtée acceptée au cours d’un seul repas (20g) ou donner la même quantité au cours de deux repas (2 x 10g).
Poursuivez à ce rythme, jour après jour, jusqu’à remplacer intégralement l’ancien aliment. Cela peut durer quelques jours, ou quelques semaines.

Dans le même temps, surveillez les selles de votre chat pour vous assurer que l’adaptation se fait correctement.

*En augmentant la dose de pâtée, pensez à réduire petit à petit son ancienne alimentation. Par exemple : Pour une cuillère à café de pâtée Ziggy (10g) = diminuer de 2 à 3 g la quantité de croquettes disponibles. Pour 50 g de pâtée Ziggy consommée = diminuer de 10 à 15 g la quantité de croquettes disponibles

Découvrez nos astuces !

Pâtée santé chat bienfaits
Pour faciliter la transition

5 astuces

Certains chats sont assez réticents au changement d'alimentation, même si c’est pour meilleur !

Le comportement alimentaire de nos chats est influencé par ce qu’ils ont mangé durant leurs premiers mois mais aussi par l’alimentation de leur mère.

Votre chat a donc plus de chance d’accepter le changement rapidement s’il a eu une alimentation variée étant chaton. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra un peu plus de patience et quelques astuces :)

Faire jouer votre chat avant de lui donner à manger le stimule, ça lui rappelle ses instincts de chasseur : je me dépense puis je mange. Cela lui ouvre l’appétit et lui fait dégager de l’endorphine, l’hormone du bien-être.

Donnez lui sa pâtée dans de bonnes conditions : dans un récipient propre, peu profond (pour qu’il n’y trempe pas ses moustaches!) et de préférence à température ambiante.

Si votre chat refuse de goûter sa pâtée, vous pouvez lui en déposer un petit peu sur la patte, il se la lèchera en faisant sa toilette et commencera à se familiariser à son odeur et à son goût. Vous pouvez aussi déposer un peu de pâtée sur votre doigt et le lui faire lécher, certains chats ont davantage confiance lorsque ça vient de vous !

Les premiers jours, si votre chat refuse sa pâtée, vous pouvez la mélanger avec un aliment qu’il aime particulièrement et qu’il connaît, comme par exemple : un peu de jus de thon, un tout petit peu d’huile d’olive ou d’olive écrasée, un peu de yaourt ou de lait (si votre chat n’y est pas intolérant), un tout petit peu de fromage râpé, un peu de sauce soja salée, un peu de levure de bière.

* Et attention, on a bien dit les premiers jours seulement hein... ;)
Vous pouvez également faire varier les textures en écrasant sa pâtée ou en y ajoutant un peu d’eau tiède pour faire une sauce.