Pelage : que faire pour que mon chat ait un beau poil ?

En matière de toilettage, nos chats sont des experts ; ils savent très bien comment prendre soin de leur pelage. Mais pour avoir une belle fourrure, nos petits compagnons ont aussi besoin de notre aide, tant au niveau de leur entretien que de leur gamelle. Brossage, alimentation… Retrouvez tous nos conseils pour que votre chat ait un beau poil et arbore un pelage plus doux et plus brillant toute l’année.

Le saviez-vous ? Le pelage du chat est composé de plusieurs types de poils. On retrouve le poil de couverture ou appelé le poil de jarre qui protège la totalité du pelage de minou ; le poil secondaire ou sous-poil qui joue un rôle protecteur de la peau ; le duvet ou le poil de bourre qui a un rôle d’isolant thermique ; et enfin les vibrisses qui ne sont autres que les moustaches, les organes sensoriels du chat. Qu’ils soient courts, mi-longs, longs ou frisés, les poils de nos chats sont extrêmement importants. Ils protègent nos poilus de toutes les agressions extérieures.

Prendre soin du pelage de son chat est donc essentiel, d’autant plus qu’une fourrure de qualité est synonyme de bonne santéUn chat qui a un poil gras et terne ou qui perd beaucoup de poils peut souffrir d’une carence alimentaire ou bien être atteint d’une infection parasitaire ; les parasites externes comme les puces et les acariens, et les endoparasites tels que les vers intestinaux sont à l'origine d’infections et de lésions cutanées, contribuant à la dégradation de l’état du pelage du chat. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos articles dédiés (les petits liens roses).

Bien sûr, si vous constatez que le pelage de votre chat est anormal, on vous invite à consulter votre vétérinaire afin qu’il puisse trouver la cause et vous prescrire un traitement adapté.

Que faire pour que mon chat ait un beau poil ?

Brosser son chat régulièrement

Le brossage, lorsqu’il est effectué régulièrement, est une aide précieuse au léchage réalisé par votre chat lui-même. Lors de sa toilette, votre petit compagnon arrive certes à enlever la plupart des poils morts de sa fourrure, mais il ne peut tous les retirer avec ses petits coups de langue. En le brossant, vous aiderez ainsi votre chat à se débarrasser de tous ses poils morts qui peuvent non seulement le gêner mais aussi favoriser un dérèglement de son écosystème cutané.

Chez Ziggy, nous vous conseillons de brosser votre chat avec une brosse adaptée au moins une fois par semaine afin d’éliminer les poils morts, de lustrer son poil, d’éviter les nœuds et surtout, d’éviter les boules de poils !

Rappelons que lors de sa toilette, votre petit chat avale beaucoup de poils. Ceux-ci se stockent dans son estomac et forment des boules de poils, des amas appelés “trichobézoards”. Lorsque celles-ci deviennent trop importantes, minou n’arrive plus à les éliminer, et les vomit. Elles peuvent aussi présenter un risque d’occlusion intestinale.

En plus du brossage, peut-on donner un bain à son chat ?

Dans le commerce, on voit de plus en plus de shampoings ou autres produits de toilettage pour les chats. Pourquoi pas, mais le bain n’est en réalité utile que si votre chat a été exposé à un produit malodorant ou toxique. Le “laver” n’aura aucune incidence sur son poil.

Sauf si votre chat y a été habitué dès son plus jeune âge, le bain peut aussi être vécu comme un événement stressant, voire traumatisant qu’il faut éviter à tout prix. Le stress chez nos petits chats peut avoir de multiples conséquences sur leur santé : léchage compulsif, troubles alimentaires, etc. Évitez donc de donner un bain à votre animal s’il n’en a jamais pris.

Offrir à son chat une alimentation de qualité

Un poil en bonne santé passe surtout par une bonne alimentation, saine et équilibrée. Nous l’avons vu un peu plus haut, un chat qui a un pelage en mauvais état souffre probablement de carences alimentaires. Son alimentation ne couvre pas tous ses besoins nutritionnels ! C’est exactement comme nous, si nous mangeons très mal, nos cheveux seront impactés. Ne l’avez-vous pas remarqué ? Quand on mange sainement et équilibré, nos cheveux sont bien plus beaux.

Plusieurs nutriments ont un rôle sur le pelage de votre petit chat. On retrouve les protéines, les acides gras essentiels tels que les Omégas 3 et 6, les vitamines A, E et du groupe B et les oligo-éléments dont le cuivre et le zinc. Tous ces nutriments participent à la bonne santé du poil de votre moustachu. S’ils ne sont pas en quantité suffisante, le poil de minou fait grise mine.

conséquences d'une alimentation carencée sur le pelage du chat

Pour un beau pelage, quelle alimentation donner à son chat ? 

1) Une alimentation riche en protéines

Chez le chat, la peau et les poils sont en grande partie constitués de protéines : environ 90% du poil en est constitué (kératine). Lors des phases de croissance du poil, le besoin protéique peut représenter jusqu’à 30% de l’apport en protéines du chat !

Les protéines sont extrêmement importantes puisqu’elles sont la source des 11 acides aminés essentiels à la santé du chat : taurine, arginine, phénylalanine, méthionine, valine, leucine, isoleucine, lysine, tryptophane, thréonine et histidine. Et parmi elles, 2 participent au  pelage : la méthionine et isoleucine. 

Une carence en méthionine (cystéine) provoque notamment une perte de poils, une pousse ralentie et un pelage terne. Cet acide aminé dit soufré est présent dans les œufs, le poisson et la viande. Quant à l’isoleucine, il est abondant dans les tissus animaux, en particulier dans les muscles (bœuf, agneau et volaille).

Notez qu’une carence en phénylalanine peut provoquer un « roussissement » chez les chats noirs.

Outre ces acides aminés, les protéines sont aussi sources de vitamine A. Aussi appelée rétinol, cette vitamine joue un rôle fondamental dans la vision, en particulier pour l’adaptation à l’obscurité, mais participe également à de nombreuses autres fonctions comme la croissance cellulaire et le renouvellement des tissus (peau). On la retrouve uniquement dans les tissus animaux (abats (foie), viande, poisson et œufs).

Enfin, elles sont sources de cuivre et de zinc. Une carence en cuivre peut provoquer une décoloration du pelage, un poil terne et rugueux, et une carence zinc être responsable d’une desquamation.

Pour un pelage beau et brillant, il est donc essentiel d’offrir à son chat une nourriture protéinée.

Attention toutes les pâtées et croquettes ne se valent pas !

Certaines pâtées et croquettes industrielles pour chat peuvent avoir une teneur élevée en protéines, mais celles-ci ne sont pas toujours qualitatives. Bien souvent, on y retrouve non pas du muscle mais de la viande reconstituée, de la farine animale ou encore de la viande séparée mécaniquement (VSM). Obtenue après désossage, la VSM peut contenir des résidus d’os, de cartilage ou de moelle. Miam, miam, miam…

Sans grand intérêt nutritionnel, ces protéines peuvent par ailleurs impacter la santé de votre minou ou minette. Lorsqu’il consomme ces protéines, son métabolisme ne va pas toutes les utiliser. Les acides aminés non assimilés, car jugés non nécessaires, seront éliminés par les urines. Les reins de votre petit chat seront davantage sollicités, ce qui peut à long terme développer une maladie rénale chronique. En plus d’avoir un mauvais poil, minou pourrait souffrir des reins 😿

Comment savoir si les protéines utilisées sont qualitatives ? 

Une protéine de bonne qualité est une protéine qui a une excellente capacité à fournir des acides aminés. Comme précisé plus haut, les protéines sont la source des 11 acides aminés essentiels à la santé du chat. Elles sont les constituants des protéines. Lorsqu’elles sont digérées dans le tube digestif, les protéines libèrent ces acides et ceux-ci passent ensuite dans le sang. Selon les besoins des organes, de nouvelles protéines ou de nouveaux acides aminés sont fabriqués.

En nutrition féline, on se base sur le rapport protéines / phosphore (RPP) de l’aliment. Celui-ci permet d’en savoir un peu plus sur la qualité des protéines utilisées lors de la fabrication des croquettes et pâtées pour chats.

Les sources de protéines qualitatives ou à forte valeur biologique (pourcentage de la protéine retenue par l’organisme) ont un rapport élevé (supérieur à 35). On compte le poisson, la viande, les œufs et les abats. À l’inverse, les sources de protéines peu qualitatives (ou à faible valeur biologique) ont un rapport bas (inférieur à 25). Ce qui est le cas des céréales, des carcasses et des os.

“Super, mais on fait comment pour connaître ce RPP ?”.

Au dos du paquet de croquettes ou de la boîte de pâtée, regardez le taux de protéines brutes et le taux de phosphore, puis divisez ces deux taux. Vous obtiendrez ce fameux rapport protéine / phosphore.

“Merci, mais le taux de phosphore n’est pas mentionné !”

Dans ce cas, vous pouvez vous référer à d’autres indicateurs comme le taux de cendres brutes (quantité de minéraux présents). Les fabricants sont tenus par la loi européenne de le mentionner sur les emballages. Plus il est élevé, plus de la carcasse a probablement été ajoutée. Dans un aliment humide (une pâtée), on cherchera un taux de cendres brutes entre 1,25% et 2,5% pour un chat adulte en bonne santé. 

Dans tous les cas, si le taux de phosphore n’est pas indiqué, c’est qu’il y a anguille sous roche. Le fabricant a quelque chose à cacher…

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur les protéines dans l'alimentation de votre chatOn vous explique tout afin que vous puissiez choisir la meilleure alimentation qui soit pour votre petit compagnon.

Chez Ziggy, pas de cachotteries. Nous montrons patte blanche sur tous nos produits. La qualité prime avant tout ; nos recettes, formulées par le Dr Vétérinaire Géraldine Blanchard, ne contiennent pas de VSM ni de farine animale ni de viande reconstituée. Dans nos croquettes et pâtéesnous n’utilisons comme protéines animales que du muscle et des abats nobles d’une grande richesse nutritionnelle (acides aminés, vitamine A, oligo-éléments).

chat avec un beau pelage nourris avec de la pâtée Ziggy
Depuis qu'elle mange Ziggy, Rose arbore une fourrure soyeuse. Elle n'est pas magnifique ? 😻

2) Une alimentation riche en acides gras

Un apport suffisant en acides gras est aussi important pour un beau pelage. Les Oméga 3 et 6 sont fondamentaux dans le fonctionnement normal de la peau du chat. 

Attention, nous allons faire un peu de science 😺

Dans les Oméga 6 (les plus essentiels), on compte deux catégories principales : l’acide linoléique et l’acide arachidonique.

L’acide linoléique qui entre dans la composition des céramides (lipides naturellement présents) de la peau. Ceux-ci assurent l’imperméabilité de la peau et évitent les pertes d’eau transcutanées. Ils agissent comme des petits boucliers. En cas de carence, l’acide linoléique est remplacé dans les céramides par de l’acide oléique, une acide gras de la série Oméga 9 qui est bien moins efficace. Résultat, le poil est moins brillant, devient rêche et la peau paraît plus grasse avec parfois des squames collantes. Un aliment riche en acide linoléique augmente la brillance du poil et le bon état du pelage de l’animal. 

Quant à l’acide arachidonique, celui-ci permet la synthétisation de la prostaglandine E3, un acide gras qui stimule la prolifération des cellules épithéliales (cellules épidermiques). En l’absence d’acide arachidonique, la peau s’amincit et devient fragile. Minou perd beaucoup de poils, son pelage n’est plus aussi touffu.

L’huile de colza et l’huile de soja sont particulièrement intéressantes puisqu’elles contiennent un pourcentage d’acides gras assez élevé (un apport équilibré entre les Oméga 6 et 3). À l’inverse, l’huile d’olive contient surtout de l’acide oléique.

Toutes nos pâtées Ziggy contiennent de l’huile de colza et apportent un apport suffisant en Oméga 3 et 6 pour que votre chat puisse avoir un beau pelage toute l’année.

pâtées pour chat chaton Ziggy

3) Un peu de levure de bière

Vous ne rêvez pas, la levure de bière est bénéfique pour le pelage de votre petit chat. Et pour cause, elle est très riche en vitamines du groupe B, et plus particulièrement en vitamine B3 (niacine). Nous l’avons vu un peu plus haut dans cet article, les vitamines du groupe B jouent un rôle sur le pelage du chat. Et c’est dans la levure de bière que l’on en retrouve le plus !

La vitamine B3 participe activement à sa santé et à sa qualité. Elle contribue à ce que votre matou ait une fourrure brillante, et non grasse ou terne. Et bonne nouvelle : en plus d’apporter douceur et brillance, la niacine participe au bon fonctionnement du système digestif. Un poil et des intestins heureux ! Que demander de plus ?

Ah si, on oubliait : la levure de bière est également riche en vitamine B1 (thiamine). Celle-ci contribue au bon fonctionnement de l'organisme du chat, et se concentre dans le cœur, les reins, le foie et le cerveau. 

On retrouve la vitamine B3 dans la levure de bière mais aussi dans la viande et surtout les abats. Quant à la vitamine B1, on peut aussi la trouver dans les abats, le jaune d’œuf et la viande (poulet, porc). Mais là encore, attention à la qualité des ingrédients !

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les bienfaits de la levure de bière pour votre chat.

Chez Ziggy, nos produits contiennent de la levure de bière mais aussi des abats nobles afin de garantir à nos chats un apport suffisant et équilibré en vitamines du groupe B. 💛

Vous l’aurez compris, une bonne alimentation est primordiale pour que votre chat ait un beau pelage. Et comme beaucoup d’autres choses d’ailleurs. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous répondrons à toutes vos questions. En attendant, on part brosser nos chats et leur offrir une délicieuse pâtée Ziggy. 😽


4 commentaires

  • Ziggy

    Bonjour Marie,
    Nos moustachus adorent aussi s’attaquer à la brosse 😹 Et quand c’est l’heure du brossage, pas facile d’esquiver les pattes !
    Plein de caresses à Séthi 💛


  • Marie

    Notre Séthi, Angora Turc n’a pas de sous poil, de ce fait, pas de risque de noeuds dans sa fourrure. Heureusement d’ailleurs, car le brosser n’est pas une sinécure, il joue et mordille la brosse !


  • Ziggy

    Bonjour Christiane,
    Merci pour votre commentaire ♥️
    Une fois par semaine est le minimum. Vous pouvez tout à fait brosser votre chat tous les deux jours, surtout s’il a le poil long. 🐈


  • Christiane

    Merci pour toutes ces informations très intéressantes.
    aux périodes transitoires comme printemps et automne est-ce suffisant une fois par semaine le brossage ? je le voyais plutôt tous les deux jours…


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.