Point santé : l’arthrose chez le chat

Ziggy - Point santé : l’arthrose chez le chat

L’arthrose est une affection ostéo-articulaire assez commune chez le chat. Particulièrement douloureuse, cette maladie inflammatoire est malheureusement sous diagnostiquée ; de nombreux chats atteints d’arthrose souffrent en silence. Quels sont les symptômes de l’arthrose chez le chat ? Comment la prévenir ? Comment soulager son petit chat ? On vous explique tout dans cet article. 

L’arthrose chez le chat, c’est quoi ?

Aussi mignons soient-ils, nos chats sont des êtres particulièrement sensibles, sujets à de nombreuses maladies. Parmi les plus courantes, on compte le diabète et l’insuffisance rénale. Mais s’il y a bien une pathologie que l’on oublie trop souvent et qui est diagnostiquée trop tardivement, c’est bien l’arthrose. Eh oui, tout comme nous, nos petits compagnons peuvent souffrir d’arthrose.

L’arthrose est une affection ostéo-articulaire commune chez le chien, mais aussi chez le chat. Elle se caractérise par une destruction du cartilage osseux, qui s’étend à toutes les structures de l’articulation. Celui-ci se situe aux extrémités osseuses des articulations ; il leur permet de glisser l’une sur l’autre. Dans l’arthrose, le cartilage s’affine, se fissure et finit par disparaître, entraînant des douleurs et des boiteries majeures chez le chat au niveau de ses hanches, genoux, coudes, tarses, épaules et de ses vertèbres.

Quelles sont les causes de l’arthrose chez le chat ?

On distingue deux types d’arthrose : l’arthrose primaire et l’arthrose secondaire.

L'arthrose primaire est due à une dégénérescence du cartilage. Elle apparaît avec l’âge chez les chats âgés de plus de 10 ans. Elle est tout simplement due à la vieillesse. Près de 80 % des chats âgés de plus de 10 ans souffriraient d’arthrose !

Quant à l’arthrose secondaire, celle-ci ne concerne pas que les vieux moustachus : elle peut survenir à tout âge, à la suite d’une maladie comme la dysplasie - une malformation génétique osseuse - ou d’un traumatisme osseux qui a pu affecter les petites articulations de minou (une chute, une collision avec une voiture, une bagarre avec un autre animal qui a mal tourné, une fracture mal cicatrisée, etc.).

Mais dans la plupart des cas, ce sont le surpoids et l’obésité qui sont pointés du doigt. Le surpoids prédispose au développement précoce de l’arthrose chez le chat ; les articulations s’usant davantage à cause d’une charge pondérale trop importante.

Le surpoids et l'obésité prédisposent au développement précoce de l’arthrose chez le chat

chat souffrant d'arthrose - Point santé : l’arthrose chez le chat

Quels sont les symptômes de l’arthrose chez le chat ?

Un chat souffrant d’arthrose peut montrer un ou plusieurs signes. Vous pouvez facilement les reconnaître.

- Votre chat a du mal à se déplacer. Minou boîte, n’arrive plus à monter les escaliers, à grimper sur son arbre à chat ou sur vos meubles du salon. Il peine à sauter sur votre lit pour vous faire un câlin et dormir avec vous.

- Votre chat a moins d’énergie. Il ne joue plus beaucoup avec vous et avec ses jouets préférés. 

- Votre chat se toilette moins. Il a du mal à faire sa toilette, n’arrive plus à se tortiller dans tous les sens pour se lécher toutes les parties de son corps.

- Votre chat est moins propre. L’accès à sa litière étant devenu trop compliqué pour lui, il préfère se soulager à côté ou ailleurs. Notez toutefois qu’un chat qui fait pipi ou caca en dehors de sa litière n’est pas forcément dû à de l’arthrose, cela peut-être un problème de propreté ou d’emplacement : ses toilettes sont trop sales ou placées dans un endroit qui ne lui convient pas.

- Votre chat ne supporte plus d’être caressé, touché ou porté. Ayant trop mal, il refuse toutes vos attentions, et dans certains cas, il peut se montrer agressif. 

- Votre chat ne mange plus. Ayant du mal à se pencher, il délaisse sa gamelle. Attention toutefois, un chat qui ne mange plus peut également signifier autre chose : trop de stress, un changement alimentaire, un problème bucco-dentaire, une insuffisance rénale. Pour en savoir plus, cliquez sur le petit lien rose 🐱

Ziggy - Point santé : l’arthrose chez le chat

Si votre chat présente un ou plusieurs de ces signes, consultez votre vétérinaire rapidement. Celui-ci procédera à divers examens pour déterminer l’origine de son mal-être. Votre vétérinaire effectuera notamment une radiographie de votre animal à quatre pattes, et si de l’arthrose est constatée, il vous prescrira un traitement adapté. 

Mon chat a de l’arthrose : que faire ?

Les traitements possibles

Tout comme l’insuffisance rénale, l’arthrose est une pathologie irréversible qui, même avec beaucoup d’amour, ne peut être guérie. La seule solution ici est de soulager au maximum les douleurs de votre moustachu. Votre vétérinaire vous donnera certainement des médicaments anti-inflammatoires à prendre sur quelques jours en cas de crise d’arthrose aiguë. Cela réduira la douleur. Attention : ne donnez jamais vos propres anti-inflammatoires. Nos médicaments sont toxiques pour les chats.

Il existe également des compléments alimentaires qui peuvent aider à réduire la douleur et les inflammations, et qui préserveraient les cartilages des chats souffrant d’arthrose.  

Parmi eux, on compte les chondroprotecteurs (sulfate de glucosamine ou de chondroïtine) et les compléments alimentaires à base d’Oméga 3 à très longue chaîne, EPA et DHA.

EPA et DHA sont prouvés comme étant très intéressants chez le très jeune chat. Ils le sont également chez la femelle reproductrice, ou encore à dose encore plus élevée lors de certaines maladies (arthrose, insuffisance rénale chronique, maladies auto-immunes, inflammation chronique)”, explique le Dr Vétérinaire Géraldine Blanchard.

En plus du traitement prescrit par votre vétérinaire, vous pouvez aussi de votre côté aider votre boule de poils en adaptant son environnement, et surtout, en lui offrant une alimentation adaptée.     

Adapter son environnement

Pour soulager les douleurs de votre petit compagnon, n’hésitez pas à surélever légèrement sa gamelle et son bol d’eau avec un livre par exemple, et à utiliser une litière dont les bords ne sont pas trop élevés.

On vous conseille notamment d’éviter les litières fermées qui obligent parfois nos matous à se baisser. Avec une litière ouverte, sans toit, votre chat pourra se positionner comme il le souhaite pour faire ses besoins, et ce, sans trop solliciter ses vertèbres. Faites également en sorte que sa litière soit accessible. Par exemple, si elle est située au premier étage de la maison, il est préférable de la placer au rez-de-chaussée. Votre chat n’aura pas à monter les escaliers. 

Enfin, si les endroits préférés de votre compagnon se trouvent en hauteur, utilisez des boîtes ou des meubles comme marchepieds afin qu’il puisse facilement les atteindre. Il pourra ainsi continuer à observer son environnement (et surtout les voisins).

Offrir une alimentation adaptée…

L’arthrose conduit à des boiteries et des douleurs, et par conséquent, limite l’activité physique. Et un chat qui ne bouge plus son popotin risque de souffrir de surpoids et d’obésité (si ce n’est pas déjà le cas). 

En plus d’aggraver son arthrose, le surpoids et l’obésité peuvent entraîner d’autres problèmes de santé graves. Il peut notamment développer une maladie urinaire ou rénale (cystite, insuffisance rénale), du diabète, certaines maladies cardiaques ou encore des problèmes respiratoires. Tout ce que l’on ne souhaite pas pour son animal adoré !

Pour votre chat souffrant d’arthrose, il est donc important d’adapter son alimentation. Attention toutefois ; il n’est pas question ici de régime ! Votre moustachu bouge certes moins, mais il ne faut en aucun cas réduire sa gamelle. L’enjeu est de réduire l’apport calorique dans sa nourriture.

De ce fait, la nourriture humide est une bonne option. En effet, la pâtée est en moyenne quatre fois moins calorique que les croquettes ; elle permet ainsi à nos colocataires poilus de manger en quantité suffisante, en étant bien rassasiés et sans absorber une grande quantité de calories. Contrairement aux croquettes, la pâtée a l’autre avantage de permettre à nos chats de maintenir un bon niveau d’hydratation.

Et de qualité !

La pâtée est idéale, mais encore faut-il qu’elle couvre aussi tous les besoins nutritionnels de votre petit compagnon. 

Pour rappel, un chat a besoin de protéines animales dans son alimentation.  Celles-ci sont la source des 11 acides aminés essentiels à sa santé : la taurine, l’arginine, la phénylalanine, la méthionine, la valine, la leucine, l’isoleucine, la lysine, le tryptophane, la thréonine et l’histidine. Tous ces micronutriments participent au bon fonctionnement de son organisme et de sa structure (os, peau, muscles, poils). 

Il a aussi besoin de trouver dans sa nourriture des lipides (acides gras essentiels), des minéraux, des vitamines et des fibres. À défaut, le chat se retrouverait carencé et développerait des problèmes de santé sérieux comme des troubles neurologiques, une altération de la fonction immunitaire ou encore une dégénérescence centrale de la rétine.

Bien qu’ils soient peu caloriques, certains aliments ne couvrent pas, dans des quantités suffisantes, tous ces nutriments. Un chat souffrant d’arthrose au besoin d’une nourriture faible en calories mais qui lui apporte autant de protéines ! Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

En choisissant votre pâtée (ou vos croquettes), analysez bien le rapport protido-calorique (RPC) inscrit au dos de l’emballage. Il s’agit de la concentration en protéines d’un aliment par rapport aux calories qu’il apporte. Il permet de connaître avec précision la quantité de protéines ingérées lors d’un repas. 

Chez les chats adultes, dont le besoin en protéines est estimé entre 5,2 et 6 grammes par kg de poids optimal, le RPC doit être idéalement supérieur à  : 

- 87 g/mCal pour un chat stérilisé ou sédentaire

- 100 g/mCal pour un chat stérilisé et sédentaire

Pssst : si le RPC n’est pas affiché, faites ce petit calcul : % de protéine brute / Énergie Métabolisable (EM) x 1000

Attention toutefois : le RPC est un rapport quantitatif et non qualitatif ! Il ne vous donne aucune indication sur la qualité des protéines utilisées dans les croquettes ou les pâtées de votre moustachu. Et la qualité des protéines est aussi extrêmement importante pour votre matou ! Pour en savoir plus, on vous invite à consulter notre article sur les protéines dans l’alimentation de son chat. 

Notez que si votre chat est déjà en surpoids ou en obésité, ces recommandations nutritionnelles sont les mêmes ; une alimentation faible en calories et couvrant ses besoins journaliers en nutriments essentiels. On vous en dit plus dans notre article sur l'alimentation idéale pour un chat obèse. La baisse de poids permettra de diminuer les boiteries et la fréquence des crises d’arthrose. De plus, cette perte de poids aidera votre petit compagnon à reprendre progressivement une activité physique.

Des croquettes et pâtées saines

Chez Ziggy, nos pâtées et nos croquettes sont saines, gourmandes et équilibrées. Formulées par notre Dr Vétérinaire Géraldine Blanchard, elles apporteront tous les nutriments dont votre chat a besoin, sans les calories qui vont avec ! 

Notez que certaines de nos pâtées contiennent de l’Oméga 3 à chaîne longue (EPA et DHA). Nous l’ajoutons sous forme d’huile de petits poissons 😺  

chats souffrant d'arthrose avec leurs pâtées Ziggy  - Point santé : l’arthrose chez le chat
Voir cette pâtée
Voir cette pâtée

Comment prévenir l’arthrose chez le chat ?

L’arthrose est une pathologie qui survient chez les chats âgés de plus de 10 ans. Tout comme pour nous, les humains, il est presque impossible de l’éviter. Cependant, il est possible de retarder l’apparition de la maladie en offrant une meilleure hygiène de vie à nos moustachus.

Une nourriture faible en calories et de qualité

Et cela commence avant tout par leur gamelle. Nous l’avons vu, le surpoids et l’obésité prédisposent au développement précoce de l’arthrose. Plus un chat présente une charge pondérale importante, plus ses articulations seront sollicitées, et à long terme, fragilisées.

Pour limiter la prise de poids, il est important d’offrir une alimentation qui soit à la fois faible en calories et de qualité, couvrant ainsi les besoins en protéines, lipides et autres nutriments essentiels à nos chats. 

Quelle que soit l’alimentation que vous conseille votre vétérinaire et pour laquelle vous optez, préférez également des aliments pauvres en glucides, et pauvres ou sans amidon, avec des protéines d’origine animale, bien identifiées et de qualité.

De l'activité physique !

Enfin, outre l’alimentation, l’activité physique est aussi primordiale pour éviter le surpoids et l’obésité. Si votre animal n’a pas accès à l’extérieur, mettez-lui à disposition des jouets, des cachettes ou encore un arbre à chat. Et bien sûr, accordez-lui un peu de votre temps pour jouer avec lui. Mais ça, vous le faites sûrement déjà ❤️

Vous l’aurez compris, l’alimentation joue un rôle important dans l’arthrose de nos compagnons. Un cercle vicieux peut rapidement se mettre en place. 

Chez Ziggy, nous faisons tout pour proposer la meilleure alimentation qui soit à nos chats, et ainsi leur offrir la meilleure de leurs 9 vies.


4 commentaires


  • Ziggy

    Bonjour Véronique,
    Merci pour votre commentaire 💛
    Les chats seniors peuvent consommer nos pâtées Ziggy pour chats adultes. Riches en protéines, elles comblent tous les besoins nutritionnels de nos vieux moustachus. Nos recettes sont également pauvres en phosphore et donc idéales pour prévenir des problèmes urinaires ou rénaux avec une bonne hydratation. Sachez toutefois que nous sortirons bientôt une gamme de pâtée encore plus adaptée aux chats seniors 😉 En attendant, n’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire lors d’une consultation, en lui montrant si besoin la composition détaillée de nos recettes.


  • Véronique Passa

    Cela signifie-t’il que les chats senior peuvent continuer à consommer les pâtées Ziggy pour chats adultes ? Qu’en est-il de la protection de la fonction urinaire ?


  • Ziggy

    Bonjour Isabelle,
    Merci beaucoup 💛
    Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas 😽


  • Isabelle

    Merci pour cet article de haut niveau, explicite et très complet


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.