Lire les étiquettes des paquets de croquettes : le guide complet

L’alimentation joue un rôle crucial sur la santé de nos chats. Et en tant que parents adoptifs, nous voulons ainsi le meilleur pour nos petits protégés. Mais voilà, il n’est pas toujours facile de lire et de déchiffrer les étiquettes des croquettes et pâtées pour chat. Parce que la santé et le bien-être de votre petit chat sont essentiels, nous ne pouvions pas vous laisser dans le pâté. Nous allons tout vous dire afin que vous puissiez ENFIN faire un choix éclairé !

Ziggy - Lire les étiquettes des paquets de croquettes : le guide complet

Lire les étiquettes des paquets de croquettes : un vrai casse-tête !

Que mange mon chat ? Vous êtes de plus en plus nombreux à vous poser cette question. Et cette interrogation est tout à fait légitime quand on sait que l’alimentation joue un rôle important sur la santé de nos petites boules de poils. Une nourriture inadaptée et de mauvaise qualité est souvent la cause de nombreuses maladies chez nos moustachus : diabète, cholestérol, obésité, insuffisance rénale. Autant de pathologies qui touchent de plus en plus nos chats. 

Alors face à des parents soucieux, bon nombre de marques parient sur le “mieux manger”. Dans le commerce, on voit des boîtes et sachets arborer de belles mentions : “propre à la consommation humaine”, “100% naturel”, “riche en viande fraîche”, “validé par les vétérinaires”, etc.

Ces inscriptions donnent confiance et poussent par conséquent à l’achat. Cela dit, si la démarche est parfois sincère, on réalise pour beaucoup d’entre elles qu’il ne s’agit que d’arguments marketing, souvent trompeurs et sans aucun bénéfice réel sur nos félins. 

Autre difficulté : la composition. Derrière les paquets, on retrouve des mentions inconnues pour nombre de parents, des pourcentages de matières premières incompréhensibles.

Parce que la santé de votre chat est primordiale, nous allons ici vous apprendre à lire les étiquettes des paquets de croquettes et des pâtées afin que vous puissiez choisir la meilleure alimentation pour votre chat.

Les mentions obligatoires sur les aliments pour chats

Sur les sachets de croquettes et les boîtes de pâtées pour chats doivent figurer des mentions obligatoires, parmi lesquelles on retrouve : 

- La destination. Sur les paquets et boîtes à destination du chat, les fabricants sont tenus de mentionner le stade de vie de l’animal : chaton ou chat adulte. Seuls ces deux stades de vie sont encadrés par la réglementation.

Et fort heureusement ! Un aliment pour chat adulte ne contient pas les mêmes quantités de nutriments qu’un aliment pour chaton ! En pleine croissance, le chaton aura besoin de plus de protéines et de matières grasses dans son alimentation. Il aura également besoin d’un apport en calcium et phosphore pour bien grandir. À défaut, il se retrouverait carencé : une carence en calcium peut par exemple entraîner une déminéralisation osseuse, provoquant des fractures fréquentes et de l’hypocalcémie (léchage compulsif des extrémités, troubles digestifs, épilepsie).

Retrouvez sur notre blog notre article complet sur les besoins nutritionnels du chaton

- La description du produit : aliment complet ou complémentaire.

Pour rappel, un aliment complet contient tous les nutriments dont votre chat a besoin pour être en bonne santé. Il peut être donné comme alimentation unique. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de compléter sa ration avec d’autres aliments. À l’inverse, un aliment complémentaire ne couvre pas l’intégralité des besoins nutritionnels de votre chat. Il peut contenir des taux élevés de certaines substances ou bien être dépourvu de certains nutriments. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur la pâtée complète et complémentaire

- La composition (liste des ingrédients) 

- Les constituants analytiques

On doit y retrouver le pourcentage de protéines brutes, de matières grasses brutes, des cendres brutes, de cellulose brute et d’humidité.

- Les additifs

Quèsaco ? Il s’agit de “substances, micro-organismes ou préparations délibérément ajoutés aux aliments pour animaux pour remplir une fonction. Celle-ci peut être technologique (conservateurs, gélifiants), sensorielle (colorants, substances aromatiques), nutritionnelle (vitamines, acides aminés, oligo-éléments) ou zootechnique (visant un effet sur l’animal ; par exemple l’ajout de probiotiques afin d’améliorer l’équilibre de la flore intestinale)", explique la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Ziggy - Lire les étiquettes des paquets de croquettes : le guide complet

D’autres mentions sont quant à elles facultatives comme les pourcentages de calcium, de phosphore, d’Oméga 3 et 6 et le taux de glucides. Si le fabricant les affiche, il devra garantir ces teneurs et indiquer ces pourcentages avec précision. La réglementation européenne oblige en effet les fabricants à justifier toutes les allégations faites sur les emballages.

Paquet de croquettes : un packaging souvent trompeur

Commençons par le devant du paquet (croquettes ou pâtée).

Le packaging est un outil marketing et bon nombre de fabricants parient dessus pour nous inciter à acheter leurs croquettes et pâtées. Sur leurs paquets, on retrouve un beau chat photoshopé et toute une flopée d’informations qui nous rassurent et nous donnent confiance. Mais soyez méfiant, car certaines images et allégations peuvent vous induire en erreur.

Ce qui se cache derrière “riche en poulet”

Sur de nombreuses boîtes et sachets, on peut lire la mention “riche en poulet” ou “riche en bœuf”. Celle-ci est plutôt rassurante ; nos petites boules de poils étant des carnivores stricts, elles ont besoin de retrouver dans leur alimentation des protéines animales pour être en bonne santé.

Petit rappel important : les protéines animales sont la source des 11 acides aminés essentiels à la santé de nos félins. On retrouve la taurine, l’arginine, la phénylalanine, la méthionine, la valine, la leucine, l’isoleucine, la lysine, le tryptophane, la thréonine et l’histidine. 

Ces acides aminés sont indispensables au bon fonctionnement de leur organisme (immunité, croissance, digestion, reproduction) et à leur organisme (os, peau, muscles, poils). À défaut, nos compagnons se retrouveraient carencés et développeraient des problèmes de santé très graves comme une dégénérescence centrale de la rétine, une altération de la fonction immunitaire ou encore des troubles neurologiques. 

Les protéines animales sont donc très importantes et doivent être présentes en quantité suffisante. 

Cependant, lorsque vous choisissez un sac de croquettes ou une pâtée “riche en poulet'' pour votre chat, ne vous attendez pas à retrouver une majorité de poulet dans la recette. Seulement 14% suffisent pour obtenir l’autorisation d’utiliser cette mention sur l’emballage !

Selon la FEDIAF (The European Pet Food Industry), voici sous quelles quantités doivent être présentes les matières premières faisant l’objet d’une allégation :

tableau allégations sur les aliments pour chat - Lire les étiquettes des paquets de croquettes : le guide complet

Un peu décevant non ?

Pour une nourriture vraiment riche en protéines, il convient de choisir “Poulet” ou “Menu Poulet”. 

Ne pas toujours se fier au taux de protéines

Sur les boîtes de pâtée et paquets de croquettes, certains fabricants affichent un taux de protéines animales très élevé, mais ne vous y fiez pas aveuglément.

Dans beaucoup d’aliments, on ne trouve pas des abats nobles ou de vrais morceaux de muscle, qui ont une haute valeur nutritionnelle, mais de la viande reconstituée (mélange de protéines animales et végétales), de la farine animale ou de la viande séparée mécaniquement (VSM)

La farine animale est une “poudre obtenue par cuisson, dégraissage, stérilisation, broyage et tamisage de sous-produits d’animaux terrestres”. 

Que sont ces “sous-produits” dans les aliments pour chats ? En petfood, toute matière première utilisée, noble ou non, est déclassée en “sous-produits” dès lors qu’elle est utilisée pour l’alimentation animale. Un filet de poulet bio dans une pâtée, par exemple, est considéré comme un sous-produit. Tous les aliments destinés à nos animaux de compagnie sont considérés comme des sous-produits.

De la carcasse, des résidus d’os…

Quant à la VSM, il s’agit d’un produit “obtenu par l’enlèvement, à l’aide de moyens mécaniques, de la viande, des os ou des carcasses de volailles. Obtenu après désossage, ce produit peut contenir des résidus d’os, de cartilages ou de moelle, contrairement aux viandes hachées ou aux viandes pour hachis”. 

Pour les croquettes, l’utilisation de VSM est incontournable, mais sachez qu’il existe des VSM plus ou moins qualitative. Dans les croquettes haut de gamme, on retrouve davantage de protéines animales, tandis que dans les croquettes bas de gamme, on retrouve une teneur élevée de résidus d’os. 

Ces protéines de mauvaise qualité ont une très faible valeur biologique pour votre chat. En clair, son organisme ne les retient pas ; elles ne présentent donc aucun intérêt nutritionnel. Les acides aminés non assimilés sont par ailleurs éliminés par les urines. Et plus votre chat consommera ce type de protéines, plus il sollicitera ses reins. Ce qui peut à long terme développer une maladie rénale chronique. 

Évidemment, les industriels se gardent de préciser cette VSM. 

Comment savoir si l'aliment de mon chat contient de la VSM, de la carcasse ?

Une indicateur peut vous aider : le taux de cendres (pourcentage de minéraux présents). Celui-ci figure parmi les constituants analytiques, dont la liste est présente au dos des paquets de croquettes et boîtes de pâtée.

La carcasse et les arêtes (s’il s’agit d’un produit au poisson) apportent tous deux beaucoup de minéraux, notamment du calcium et du phosphore. Plus le taux est élevé, plus il y a de fortes chances que les croquettes et pâtées en contiennent. 

Autre indicateur utile : le rapport protéines / phosphores ou protido-phosphorique (RPP). En nutrition féline, c’est ce rapport qui permet d’en savoir un peu plus sur la qualité des protéines utilisées lors de la fabrication. 

Comme expliqué dans notre article sur les protéines dans l’alimentation de son chat, les sources de protéines qualitatives, ou à forte valeur biologique comme le poisson, la viande, les œufs et les abats, ont des rapports très élevés (supérieurs à 35). Les sources de protéines de qualité médiocre (ou à faible valeur biologique), telles que les céréales, les carcasses et les os, ont quant à elles des rapports protéines / phosphore faibles (inférieurs à 25). 

Pour déterminer ce rapport, il suffit de diviser le taux de protéine brute par le taux de phosphore.

Bon à savoir ! Votre chat ne doit pas consommer uniquement des protéines. Un régime exclusivement protéiné est fortement déséquilibré et peut conduire à des carences.

L’escalope de dinde affichée sur l’emballage n’existe pas !

De même, ne vous fiez pas aux photos ou illustrations sur les paquets de croquettes et les boîtes de pâtée. Certains fabricants affichent des représentations graphiques de magret de canard ou d’escalope de dinde visiblement destinés à la consommation humaine. Or, ces visuels ne correspondent pas à la réalité des matières premières incorporées dans la nourriture.

Comme précisé juste avant, vous y trouverez plutôt de la viande reconstituée, de la farine animale ou encore de la VSM. On est bien loin de la belle escalope présentée !

Et imaginez bien que ce n’est pas différent pour les croquettes et pâtées au poisson. On trouve probablement plus d'arêtes et de peau que de filet de saumon.

L’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) proscrit “toute tromperie dans la représentation graphique ou photographique des matières d’origine animale entrant dans la composition des produits, en particulier par l’insertion (...) d’images suggestives trop valorisantes par rapport aux matières premières réellement utilisées”. 

Des croquettes sans céréales oui, mais gare aux glucides !

Depuis quelques années, on voit de plus en plus de croquettes pour chat  arborant la mention “sans céréales”, “sans gluten” ou “grain free”. C’est d’ailleurs  devenu un argument de choix pour beaucoup d’entre nous. Quoi de plus normal ; nos moustachus ne sont pas des poules ! Dans la nature, ils ne mangent ni blé ni maïs, et encore moins de l’orge. Ils en ingèrent certes lorsqu’ils dévorent leurs proies - les céréales étant présentes dans leur estomac -  mais les quantités sont vraiment infimes. 

Vigilance toutefois, “sans céréales” ne veut pas dire sans glucides ! 

Pour fabriquer les croquettes, que ce soit pour chat ou chien, il faut obligatoirement de l’amidon ! L’amidon est un glucide “emmagasiné par les végétaux sous forme de granules qui, broyés, fournissent un empois”. Il s’agit d’une sorte de colle qui permet aux croquettes de tenir et d’avoir une texture aérée et croustillante.

À la place des céréales, les fabricants utilisent alors d’autres sources d’amidon comme le tapioca ou encore la farine de pois chiche. Des substituts qui peuvent faire bondir le taux de glucides dans la nourriture de minou. Certaines légumineuses utilisées sont par ailleurs très peu digestes pour nos chats.

Dans les croquettes et pâtées sans céréales, surveillez bien la teneur en glucides. Certains produits peuvent contenir jusqu’à 50% de glucides, ce qui peut à long terme être nocif pour votre petit chat. Il a notamment été suggéré que les aliments riches en glucides pourraient augmenter la demande en sécrétion d’insuline, et ainsi prédisposer au développement du diabète sucré

Un hic (et pas des moindres): le taux de glucides n’est pas toujours affiché. Comme précisé plus haut, les fabricants ne sont pas obligés de le mentionner. Si vous ne le voyez pas, cela devrait vous mettre la puce à l’oreille. Quand on ne mentionne rien, on a souvent quelque chose à cacher…

Comment calculer le taux de glucides dans les croquettes et pâtées pour chat ?

La formule est la suivante : Additionnez les taux des constituants analytiques (présents au dos de l’emballage).

Exemple pour une marque de supermarché affichant 37% de protéine brute, 13% de matières grasses brutes, 7% de cendres brutes, 4% de cellulose brute et 10% d’humidité. 

37 + 13 + 7 + 4 + 10 = 71

Une fois ces taux additionnés, déduisez le total sur 100.

100 - 71 = 29 

Ziggy - Lire les étiquettes des paquets de croquettes : le guide complet

Vous avez ainsi le taux de glucides des croquettes. Celui-ci étant de 29. Ce qui est assez élevé ! Idéalement, la teneur devrait être à zéro. Mais cela est impossible, car on trouve naturellement des glucides dans les protéines animales et les légumes. Pour un chaton, le taux devrait se situer à 18, et pour un adulte à 25.

Notez que pour les pâtées, l’amidon n’est quant à lui pas nécessaire à leur fabrication. Mais certains fabricants en utilisent. Et là encore, il conviendra tout de même de vérifier le taux de glucides dans l’alimentation humide de votre minou ou minette.

Chez Ziggy, toutes nos pâtées contiennent moins de 2% de glucides (naturellement présents dans les protéines animales et les légumes). 😺

“Validé par les vétérinaires”

Certains produits (parfois hors de prix) affichent la mention “validé par les vétérinaires”. Si les croquettes et les pâtées sont approuvées par des professionnels, on ne peut de ce fait qu’avoir confiance. Vigilance toutefois, car cette promesse ne veut pas dire grand-chose. On ne sait pas qui sont ces vétérinaires. Cela peut être n’importe qui. Aucun contrôle n’a par ailleurs pu être effectué.

Les croquettes pour chat de race : beaucoup de marketing

De plus en plus de marques proposent également des croquettes adaptées à la race de chaque chat : Bengal, Maine Coon, British Shorthair, etc. On ne va pas vous mentir, c'est souvent du marketing !

Quelle que soit leur race, tous les chats ont les mêmes besoins nutritionnels.

Bien sûr, certaines races comme le chat Bengal ont des besoins un peu plus spécifiques. Très sportif, le Bengal a notamment besoin d’un peu plus de protéines animales dans sa nourriture. Il tolère en revanche mal l’amidon du fait de sa domestication récente. Le Sphynx, dépourvu de poils, a besoin de plus de calories dans son alimentation, car il brûle plus d’énergie pour maintenir sa température corporelle. Quant au Maine Coon, en raison de son allure imposante, il a aussi besoin d’une alimentation riche en protéines. 

Ces chats de race ont des besoins spécifiques, mais cela ne veut pas dire qu’il faut absolument acheter des croquettes adaptées !

Le seul atout des croquettes spéciales Bengal ou Maine Coon est la taille des croquettes, qui est un peu plus adaptée à leur mâchoire… Cela n’apporte que du confort.

Déchiffrer la composition des croquettes et pâtées pour chats

Après la face avant, regardons ce qui se cache derrière les paquets de croquettes et des boîtes de pâtée.

Deux choses à regarder : la composition et les constituants analytiques. 

Les constituants analytiques, c’est l’analyse des nutriments du produit fini. Concrètement, c’est ce qui reste dans le produit final après cuisson. On y retrouve les taux de protéine brute, de matières grasses brutes, de cendres brutes et d'humidité (pour les produits contenant plus de 14% d'humidité). 

Quant à la composition, il s’agit de l’ensemble des ingrédients utilisés avant la fabrication.

Le liste des ingrédients

Sur tous les paquets de croquettes et toutes les boîtes de pâtée doit figurer la liste des ingrédients. Cet affichage obligatoire est prévu par le règlement CE 767/2009 du 13 juillet 2009. La réglementation européenne précise par ailleurs que les ingrédients présents doivent être affichés par “ordre de poids décroissant”, à savoir du plus lourd ou plus léger.

Concrètement, si le premier ingrédient est le blé, cela signifie que le blé est l’ingrédient le plus présent dans l’aliment de votre chat. Et qu’on se le dise, si tel est le cas, changez tout de suite de pâtée ou de croquettes pour votre moustachu ! Le premier ingrédient doit être une protéine animale.

Vous souhaitez lire la suite ? Téléchargez notre guide !

Oui, c’est vrai, ce n’est pas très sympa de vous arrêter en pleine lecture.😾

Dans notre guide complet vous y trouverez encore plus d’informations et de conseils pour choisir les meilleures croquettes et pâtées pour votre chat.

Téléchargez notre guide complet !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.