Mon chat est constipé : pourquoi et comment y remédier ?

Mon chat est constipé : pourquoi et comment y remédier ?

Votre chat ne dépose aucune crotte dans sa litière ? Miaule pendant qu’il fait ses besoins ? Il y a de fortes chances que votre chat soit constipé. La constipation est un trouble intestinal assez fréquent chez nos petits compagnons qui nécessite toutefois une prise en charge rapide. Pourquoi mon chat est constipé ? Que faire ? Comment prévenir la constipation ? On vous dit tout dans cet article.

Comment savoir si mon chat est constipé ?

Tout comme les humains, le chat peut être sujet à des troubles intestinaux. Il peut avoir des gaz (si si, nos matous pètent aussi), la diarrhée ou encore être constipé.

Les symptômes de la constipation chez le chat sont très reconnaissables : 

  • Votre chat produit peu de selles, voire pas du tout. 
  • Les allers-retours au bac à litière sont fréquents. Il tente de déféquer, mais sans succès. 
  • Ayant beaucoup de mal à faire sa grosse commission, il s’accroupit pendant un long moment dans sa litière. Et lorsqu’il y arrive, il peut parfois pousser des miaulements plaintifs.
  • Votre chat peut aussi déféquer ailleurs. Associant la douleur à ses toilettes, il préfère se soulager ailleurs. 
  • Ses crottes sont dures, desséchées et très foncées.
  • Son ventre est tendu. Celui-ci le faisant souffrir, il ne supporte plus la moindre caresse (zone déjà très sensible en temps normal). 
  • Il est abattu et son poil peut être terne.

Attention toutefois : certains signes peuvent être confondus avec la cystite, un trouble urinaire qui se caractérise par une inflammation (avec ou sans infection) de la paroi de la vessie. Ici aussi, le chat a le même comportement : il fait des allers-retours dans ses toilettes, miaule en faisant ses besoins.

La constipation chez le chat est un trouble à ne pas prendre à légère, surtout si elle persiste plus de 48h. Accompagnée d’autres symptômes comme des vomissements, de la fièvre et une anorexie, elle peut être le signe d’une occlusion intestinale. Elle peut aussi signifier une autre pathologie grave.

Au moindre signe apparent, et quel qu’il soit, un rendez-vous chez le vétérinaire sera crucial pour votre chat.

Mon chat est constipé : quelles sont les causes ?

Votre chat peut être constipé pour de multiples raisons.

Des boules de poils

La constipation chez le chat peut être due à la présence d’un corps étranger (une ficelle, un jouet, un morceau d’os) ou à l’ingestion de poils. 

Lorsque le chat fait sa toilette, il avale en effet beaucoup de poils, surtout s’il est en période de mue. Ceux-ci s’accumulent dans l’estomac et peuvent former des amas appelés “trichobézoards”. Lorsqu’elles passent dans l’intestin, ces boules de poils peuvent engendrer une constipation et créer une occlusion intestinale. Les selles du chat sont ici composées de beaucoup poils. 

La sédentarité

Un chat paresseux = des intestins paresseux.

La constipation peut aussi être causée par un manque d’activité physique. Nos chats d’appartement ou un peu pantouflards ont souvent des petits problèmes de transit. C’est exactement comme nous ; moins on bouge, plus notre transit est au ralenti.

Une litière non adaptée

Très à cheval sur leur hygiène, certains chats peuvent être particulièrement exigeants sur la propreté et le confort de leurs toilettes. Une litière mal nettoyée, désagréable pour leur museau et/ou inconfortable pour leurs petites pattes peut les rebuter. Ils préféreront la bouder, au risque de se retenir et donc de devenir constipés.

À noter qu’une litière non adaptée peut également être une source de stress chez le chat. Stress qui pourrait également favoriser l’apparition de troubles urinaires, comme la cystite. D’où l’importance de choisir une bonne litière pour son minou ! 

Chez Ziggy, nous proposons une litière végétale compostable, biodégradable et ultra-absorbante (+ 250 %), à base de granulés de bois de résineux concassés. Aucun problème de litière qui colle aux pattes ou aux poils du chat ! Notre litière fait aussi bien le bonheur des matous que de leurs parents.

Une mauvaise alimentation

L’alimentation est l’un des facteurs principaux de la constipation chez le chat (comme bien d’autres troubles et pathologies chez nos moustachus). Si votre petit chat est constipé, c’est probablement, voire sûrement dû au contenu de sa gamelle.

Pour être bien dans ses pattes, un chat a besoin de protéines animales dans sa nourriture (sources des 11 acides aminés essentiels à sa santé) et de trouver dans sa nourriture des lipides (acides gras essentiels), des minéraux, des vitamines et des fibres. Celles-ci sont indispensables à son bon transit intestinal. Or, certains aliments n’en contiennent pas assez, ce qui peut ainsi causer un problème de constipation chez nos chats. 

Parmi les fibres, on retrouve deux catégories : 

  • Les solubles : pectines, gommes, fructo-oligosaccharides. Celles-ci sont fermentées par les bactéries du gros intestin. 
  • Les insolubles : cellulose, hémicellulose, lignine. Elles ne sont pas fermentescibles. Elles augmentent la vitesse du transit et se retrouvent telles quelles dans les selles.

Bien sûr, une quantité trop importante de fibres peut provoquer l’effet inverse, à savoir de la diarrhée. Tout sera ici question d’équilibre. Dans sa nourriture, le chat doit bénéficier d’un apport suffisant en fibres, sans pour autant en consommer avec excès.

Outre les fibres, le problème peut aussi venir d’un taux de cendres brutes trop élevé dans sa nourriture.

Également appelées “matières minérales”, les cendres brutes représentent l’ensemble des minéraux essentiels aux besoins nutritifs du chat : on retrouve les macro-éléments comme le calcium, le phosphore, le magnésium, et les oligo-éléments tels que le fer, le zinc et le manganèse. Le taux de cendres, exprimé en pourcentage sur les boîtes et sachets de nos petits compagnons, indique la quantité de minéraux présents dans l’aliment, après combustion complète de ce dernier. Pour calculer ce taux, l’aliment est brûlé intégralement. Le résidu qui reste constitue la teneur en cendres brutes.

Les minéraux sont indispensables pour nos chats : ils garantissent la croissance et la maintenance des tissus durs et mous, assurent l’élaboration des enzymes et des hormones. Mais ici aussi, c’est une question d’équilibre. La teneur en cendres brutes dans la nourriture ne doit être ni trop faible ni trop élevée. Un aliment riche en cendres peut notamment conduire à l’émission de selles blanches dures, voire à une constipation !

À noter que la teneur en cendres brutes est aussi un indicateur indirect de qualité. On vous en dit plus dans notre article sur les cendres dans l'alimentation du chat.

Enfin, une alimentation déficiente en eau est aussi et surtout pointée du doigt dans la constipation chez le chat (tout comme pour la cystite).

Lorsqu’un chat ne boit pas assez d’eau et mange uniquement des aliments secs, à savoir des croquettes, le contenu de son tube digestif va avoir tendance à s'assécher, en particulier au niveau rectal, ce qui va provoquer des épisodes de constipations liés à des selles trop dures. Les chats nourris exclusivement avec de la nourriture sèche sont davantage sujets à la constipation que les chats nourris avec une nourriture humide (la pâtée).

Une maladie

Dans des cas plus graves, la constipation chez le chat peut être le signe d’une autre pathologie comme une dilatation du gros intestin, appelée mégacôlon, une tumeur intestinale ou encore une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI). 

Comment soigner et prévenir la constipation chez mon chat ?

Si votre petit chat est constipé, il sera nécessaire de consulter au plus vite votre vétérinaire. Celui-ci effectuera divers examens (radiographie, échographie, toucher rectal ou coloscopie) pour déterminer l’origine de sa constipation, et prescrira un traitement adapté à votre animal. Il pourra lui donner un laxatif ou effectuer un lavement. Dans les cas les plus graves tels qu’un mégacôlon ou une tumeur, seule la chirurgie pourra le soulager et le soigner.

Privilégier une alimentation humide et de qualité

Comme précisé plus haut, l’alimentation est un des facteurs principaux de la constipation chez le chat. Pour des intestins en bonne santé, privilégiez ainsi une alimentation assez riche en fibres et surtout humide !

Contrairement aux croquettes, les pâtées permettent à nos chats de maintenir un bon niveau d’hydratation. À titre indicatif, les croquettes contiennent en moyenne 10% d’eau contre 75% pour les pâtées. Elles facilitent non seulement le transit intestinal mais préviennent également les troubles urinaires, les risques d’obésité et de surpoids pouvant engendrer du diabète, une insuffisance rénale, etc. La nourriture humide a aussi l’avantage d’être quatre fois moins calorique. Un bon point pour nos poilus un peu trop paresseux !

Attention toutefois au choix des pâtées. Celles-ci ne doivent pas avoir un taux de cendres brutes trop élevées ni trop faibles dans leur composition. Dans un aliment humide, on cherchera par exemple un taux entre 1,25 % à 2,5 % pour un chat adulte en bonne santé. Notez que le taux diffère pour les chatons, les chats seniors, en insuffisance rénale, diabétique, etc.

Et bien entendu, faites aussi attention à la qualité de l’aliment. Certaines pâtées pour chats industrielles présentent une teneur élevée en protéines, mais celles-ci ne sont pas toujours qualitatives. On y retrouve non pas du muscle mais de la viande reconstituée (mélange de protéines végétales et animales) ou des mélanges de morceaux de très mauvaise qualité, sans grand intérêt nutritionnel.

Chez Ziggy, toutes nos pâtées répondent à ces critères 😺 Nous n’utilisons ni viande reconstituée, ni VSM (viande séparée mécaniquement) ni “déchet” animal quel qu’il soit (carcasse, peau, plumes, arêtes). Uniquement de vrais morceaux de muscles et abats, riches en protéines de qualité, hautement digestes ! Elles sont parfaitement équilibrées en fibres et minéraux.

Composition analytique de notre pâtée pour chat adulte stérilisé (poulet - sans céréales)

Composition de notre pâtée pour chat adulte stérilisé Ziggy

 

Notez que vous pouvez toujours donner des croquettes à votre chat, mais faites en sorte que cette part d’alimentation sèche reste minoritaire dans sa gamelle. Celles-ci doivent aussi être qualitatives, comme nos croquettes Ziggy (on dit ça, on ne dit rien 😸).

Pour augmenter sa consommation d’eau, donnez-lui donc une nourriture humide mais pensez également à lui mettre plusieurs bols d’eau fraîche à sa disposition. Si votre chat préfère l’eau en mouvement (comme celle sortant du robinet), installez par exemple une fontaine à eau.

La courgette, l’alliée transit

Riche en eau et en fibres, la courgette favorise le transit. En cas de constipation - uniquement après avoir consulté votre vétérinaire et en l’absence d’une autre maladie - vous pouvez ajouter quelques dés de courgette bouillie ou crue (de la forme d’une croquette) à la nourriture de votre chat. Bonne pour le transit, la courgette présente également un autre avantage : elle rassasie, sans faire grossir ! Contenant beaucoup d’eau, elle permet d’apporter du volume dans l’estomac du chat.

Du sport, un bon brossage et une litière adaptée

Nous l’avons vu, la constipation peut être due à des boules de poils, un manque d’exercice ou encore à des toilettes non adaptées.

Contre les boules de poils, pensez à brosser régulièrement votre chat, surtout s’il a le poil long. Si votre compagnon ne supporte pas le brossage, habituez-le petit à petit. Commencez par une zone, là où il aime être caressé, puis étendez cette zone. L’important est de ne pas le brusquer, ni le stresser.

Pour faire bouger le popotin de votre chat, tentez de le stimuler en jouant avec lui. Vous pouvez lui proposer des jouets comme des balles remplies de cataire, une canne à pêche, un plumeau ou bien investir dans un arbre à chat qui lui permettra de grimper, sauter, et donc de se dépenser.

Concernant la litière, pensez à la nettoyer fréquemment. Retirez les selles et les amas d’urine tous les jours. Et s’il ne l’apprécie toujours pas, il peut s’agir d’un problème de substrat ou d’odeur. Sur notre blog, on vous donne quelques conseils pour choisir la meilleure litière pour votre chat.