chat roux devant gamelle de croquettes

Pourquoi ne faut-il pas donner que des croquettes à son chat ?

On est nombreux à se questionner sur la meilleure façon de nourrir notre tigre de salon. Certains d'entre nous vont privilégier une alimentation sèche ou une alimentation humide, d'autres opteront pour la bi-nutrition, ou alimentation "mixte". On vous donne ici 3 bonnes raisons de ne pas donner QUE des croquettes à son chat, et, au contraire, de privilégier une part d'alimentation humide.

1. Ne pas donner que des croquettes à son chat, pour se rapprocher de ses besoins primaires

Il y a quelques années seulement, nos chats vivaient encore majoritairement en extérieur et leur régime alimentaire se composait principalement de petites proies (mulots, souris, lézards, oiseaux...). Bien que nos chats aient évolué au cours des dernières décennies et passent aujourd'hui davantage de temps sur nos canapés qu'à chasser pour se nourrir, leurs besoins essentiels eux sont restés les mêmes.

Respecter le carnivore strict qu'il est

Nos matous sont ce que l'on appelle des carnivores "stricts", cela ne signifie pas qu'ils ne doivent manger que de la viande. Le régime "tout viande" étant fortement DÉSÉQUILIBRÉ, et à l'origine de nombreuses carences.

Cela signifie plutôt qu'ils ne peuvent pas se passer de viande dans leur alimentation. C'est en elle qu'ils trouvent les protéines et 11 acides aminés essentiels à leur santé (la leucine, l'isoleucine, la valine, la lysine, la méthionine, la thréonine, la trypophane, la phénylalanine, l'histidine, l'arginine et la taurine).

Si les protéines et acides aminés sont des éléments clés de l'alimentation de nos félins, pour un régime équilibré, ils ont aussi besoin de trouver dans leur alimentation des lipides (acides gras essentiels), des minéraux (également appelés cendres), des vitamines et des fibres.

Si ces macro nutriments sont essentiels aux chats, les glucides et notamment l'amidon que l'on y retrouve, ne lui sont pas indispensable. Un chat qui consomme une petite proie, ne consomme aucun amidon (céréales, féculents, légumineuse) et une très faible quantité de glucides (que l'on retrouve par exemple dans le foie des proies herbivores).

chat qui chasse

L'amidon, indispensable à la fabrication des croquettes, mais pas essentiel dans son alimentation

Hors le fait est qu'une croquette quelle qu'elle soit, bonne ou mauvaise, contient obligatoirement de l'amidon, en plus ou moins grande quantité (au moins 15%). C'est l'amidon qui permet à la croquette d'avoir cette texture qui lui est propre. Bien que pratique et économique, la croquette à elle seule n'est pas optimale dans le régime alimentaire du chat, puisqu'elle apporte une quantité non négligeable d'amidon et de glucides.

On peut également parler du cas des croquettes "sans céréales".

Car "sans céréales" ne veut pas dire "SANS GLUCIDES".

Les fabricants ayant bien compris cette tendance, n'hésitent pas à ruser en utilisant d'autres sources d'amidon comme le tapioca, la patate douce, la pomme de terre ou les lentilles par exemple.

2. Pour éviter la prise de poids, sans l'affamer

Un chat nourri majoritairement à l'alimentation humide aura un faible risque d'être en surpoids et un risque quasi nul de souffrir d'obésité.

À poids égal, les croquettes sont bien plus caloriques que la pâtée.

En effet, les croquettes sont des aliments déshydratés, et donc très concentrés en calories : en moyenne 4 Kcal par gramme contre 1 Kcal par gramme pour la pâtée. Nos chats auront donc aisément tendance à surconsommer des calories et nous à surdoser leur alimentation. 

Il est particulièrement difficile pour un chat stérilisé et sédentaire (vivant en intérieur) de ne pas prendre de poids en ne mangeant que des croquettes. Le besoin calorique d'un chat castré ou stérilisé est réduit en moyenne de 20% et celui d'un chat sédentaire davantage encore (en tout, jusqu'à 40%). Il faudrait donc que nos chats consomment beaucoup moins de calories et donc réduire drastiquement leur quantité de croquettes pour éviter qu'ils ne prennent de poids; ce qui risquerait de les affamer ou de les frustrer.

L'alimentation humide dans ce cas, correspond particulièrement bien à un chat "d'intérieur" stérilisé, puisqu'elle lui permet de consommer une plus grande quantité de nourriture sans ingérer une grande quantité de calories et donc sans prendre de poids et sans être affamé. Le volume apportait par la pâtée permet à nos chats d'être rassasiés plus longtemps, en comparaison à une alimentation exclusivement à base de croquettes.

Il est important de souligner que l'obésité chez nos chats n'est pas à prendre à la légère puisqu'elle favorise l'apparition de nombreuses maladies chroniques parmi lesquelles le diabète, les insuffisances rénales ou l'arthrose.

ne pas donner que des croquettes à son chat

3. Pour lui apporter l'hydratation dont il a besoin

Nos chats, ces petits buveurs

Originaires du désert, nos chats trouvent principalement leur source d'hydratation dans leur alimentation. Même lorsque l'on a l'impression que nos chats s'hydratent, à l'aide de fontaines à eau par exemple, ils parviennent difficilement à combler leur besoin hydrique en ne consommant que des croquettes.

Une proie consommée par nos chats dans la nature contiendra en moyenne 75% d'eau, ce qui se rapproche du taux d'humidité d'une pâtée mais est douze fois moins important que la présence d'eau dans une croquettes (6% en moyenne).

L'humidité contre les troubles urinaires

L'eau est un nutriment dont nos chats ne peuvent se passer.

Consommée en quantité suffisante, elle permet de faire marcher les fonctions vitales de nos chats, mais aussi de diluer leurs urines.

Vous remarquerez qu'un chat qui consomme de la pâtée urine davantage, ses urines sont moins concentrées et il évacue donc plus facilement les microbes ou petits cristaux qui peuvent s'y trouver. Une bonne hydratation est donc l'un des facteurs qui permet indéniablement de limiter les risques de développer des troubles urinaires et rénaux (cystites, formations de cristaux ou calculs). Il est important de préciser qu'en plus d'être humide, l'aliment doit être équilibré notamment en minéraux pour limiter l'apparition de problèmes du bas appareil urinaire.

Effet bonus, la science nous le prouve : la consommation d'aliments humides et le fait d'uriner plus souvent, augmente le niveau d'activité de nos félins, et qui dit plus d'activité, dit risque de surpoids et d'obésité réduits. Finalement, c'est un cercle vertueux !

Croquettes ou pâtée, privilégiez la qualité, toujours

En dernier lieu, il est nécessaire de souligner que la qualité de la nourriture est primordiale, qu'il s'agisse d'alimentation sèche ou d'alimentation humide.

Il est indispensable de privilégier une alimentation équilibrée en macro et micro nutriments, avec des protéines de qualité, peu ou pas d'amidon et de glucides et un minimum, voire aucun, ingrédient non essentiel à la santé de votre chat : sucres, colorants, conservateurs ou arômes artificiels. Jusque là, rien de bien différent de l'alimentation humaine : moins il y a d'ingrédients et plus ils sont qualitatifs, plus on tend à privilégier une alimentation saine.

Nos pâtées sont sans céréales, et vous n'y trouverez pas non plus de légumineuses ou de tubercules. On a banni de nos recettes la VSM (Viande Séparée Mécaniquement), les déchets animaux (carcasse, tendon, peau...) et les farines animales (farines de sang, farines d'os, farines de plumes...) que l'on retrouve pourtant dans un grand nombre d'aliments sur le marché. 

Chez Ziggy, on nourrit nos chats comme on nourrit notre famille, avec peu d'ingrédients, mais toujours de grande qualité.

Êtes-vous incollable en nutrition féline ? Venez tester vos connaissances avec notre quiz !

ne pas donner que des croquettes à son chat

Si vous voulez en savoir plus et continuer à approfondir sur l'alimentation de votre matou, nous vous recommandons la lecture de ces trois articles :

Stérilisation de mon chat : comment éviter qu'il ne prenne du poids ?

Mon chat refuse sa nouvelle alimentation, que faire ?

Pâtée complète et pâtée complémentaire : comment faire la différence ?