L'alimentation idéale du chat Sacré de Birmanie

L’alimentation idéale du chat Sacré de Birmanie

Le Sacré de Birmanie, aussi appelé Birman, est un chat doux, affectueux et très sociable. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il figure parmi les chats les plus appréciés des Français. Comme de nombreux chats, le Sacré de Birmanie a besoin d’une alimentation adaptée pour être en bonne santé. Pour qu’il vive le plus longtemps à vos côtés, il faudra surtout veiller à lui donner une nourriture qui préserve sa fonction rénale.

Le Sacré de Birmanie, un chat plein de mystères

Une queue bien fournie, des yeux d’un bleu intense, une fourrure soyeuse, des gants blancs aux pattes… Le Sacré de Birmanie ou Birman est un chat d’une beauté renversante, dont les origines s’illustrent d’une belle légende.

L’histoire raconte qu’un moine, vivant dans un temple Kmer bâti en l’honneur d’une déesse aux yeux saphir, possédait un chat blanc aux yeux jaunes appelé Sinh. Il priait avec son petit compagnon, quand une nuit, des pillards l’assassinèrent. Sinh sauta sur la tête de son maître et supplia la déesse de lui rendre la vie.

Elle n’exauça pas son vœu le plus cher, mais lui donna une tout autre apparence : son pelage prit une teinte dorée et ses yeux devinrent bleus. Seules les extrémités de ses pattes restèrent blanches en signe de pureté. “Le lendemain, tous les chats du temple avaient des yeux saphir, une fourrure dorée et des pieds de neige”, raconte le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF). 

Cette histoire, que l’on prête à la romancière Marcelle Adam, est fausse. Ce n’est qu’une légende. Cela dit, on aimerait la croire tant elle reflète l’amour et la fidélité de nos chats adorés.

Au-delà du mythe, les origines du chat Sacré de Birmanie sont assez troubles. On raconte qu’un couple de chats Birmans aurait été volé dans un temple en Birmanie, et qu’il aurait été apporté en France sur le yacht d’un milliardaire américain. La race aurait aussi été développée en France, suite à l’importation de deux chats Birmans en 1919, offerts à Auguste Pavie, explorateur français, par des prêtres birmans. Le Sacré de Birmanie serait également né d’un croisement dans le sud de l’Hexagone entre un Persan et un Siamois doté de pattes blanches. Malheureusement, rien n’est sûr.

Le chat Birman, un petit compagnon idéal

Tout ce que l’on peut affirmer avec certitude, c’est que la race fut reconnue en France en 1925. Et que depuis maintenant 97 ans, elle fait notre bonheur. Le Sacré de Birmanie est d’ailleurs aujourd’hui le chat préféré des Français ; il se classe dans le Top 3 des chats les plus populaires en France, avec le Maine Coon et le Bengal. Si vous lisez cet article, c’est que vous en avez sûrement un chez vous. 😻

Le Sacré de Birmanie est un chat exceptionnel : reconnu pour sa beauté - même Karl Lagerfeld a fait de sa “Choupette” une top model - le chat Birman est doux, affectueux, calme et très sociable. Il aime la compagnie des humains comme des autres animaux. Ayant un caractère très docile, il est un excellent compagnon pour toute la famille. C’est aussi un chat très joueur. Tout comme le chat Bengal, il peut être un vrai chat-chien. Il peut se contenter de pas grand-chose pour jouer : une simple ficelle ou une boulette de papier fera son bonheur.

Le Sacré de Birmanie est une vraie boule d’amour, parfois peut-être un peu trop pot de colle. Il peut vous suivre jusqu’aux toilettes. Sympa pour l’intimité 😺

Si vous en avez adopté un, on imagine qu’il vous comble de bonheur. Mais comme de nombreux parents, vous devez vous poser de multiples questions sur son alimentation. Comment bien nourrir son chat Sacré de Birmanie ? Quelle alimentation privilégier ? On vous comprend. Pas facile de s’y trouver, et surtout, de démêler le vrai du faux.

Bien que ses origines soient mystérieuses, son alimentation n’a en revanche aucun secret pour nous. On vous dit tout dans cet article.

Quelle alimentation choisir pour mon chat Sacré de Birmanie ?

Sacré de Birmanie, Bengal, Maine Coon, Sphynx… Quelle que soit leur race, tous nos chats sont des carnivores stricts. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent vivre et rester en bonne santé sans protéines animales dans leur nourriture.

Ces protéines sont absolument indispensables, car elles sont la source des 11 acides aminés essentiels à leur santé : taurine, arginine, phénylalanine,  méthionine, valine, leucine, isoleucine, lysine, tryptophane, thréonine et histidine. Tous ces micronutriments participent au bon fonctionnement de leur organisme et de leur structure (os, peau, poils).

Ils ont aussi besoin de retrouver dans leur nourriture des lipides (acides gras essentiels), des minéraux (phosphore, calcium, sodium, etc.), des vitamines et un peu de fibres pour leur transit intestinal.

Sans tous ces nutriments, votre chat Sacré de Birmanie se retrouverait carencé et développerait des problèmes de santé très graves comme une dégénérescence centrale de la rétine, des troubles neurologiques, une altération de la fonction immunitaire.

Les conséquences d'une alimentation carencée chez le chat
Les conséquences d'une alimentation carencée chez le chat. 

 

Le Sacré de Birmanie a les mêmes besoins nutritionnels que tous les autres chats. Une particularité toutefois : le chat Birman est prédisposé à un dysfonctionnement rénal d’origine héréditaire. Il faut ainsi veiller à lui donner des aliments qui préservent sa fonction rénale. 

Sacré de Birmanie : privilégier une alimentation humide

Quel est le meilleur ami des reins ? L’eau !

Et quel aliment apporte le plus d’eau ? La pâtée !

Pour préserver les reins de votre chat Sacré de Birmanie ou Birman, nous vous recommandons de privilégier avant tout la pâtée qui, contrairement aux croquettes, est très riche en eau. Elle permet d’avoir des urines moins concentrées. 

L’alimentation humide prévient non seulement les troubles urinaires, mais aussi les risques d’obésité. La pâtée est quatre fois moins calorique, et grâce à sa forte teneur en humidité, elle apporte du volume dans l’estomac de nos chats, participant ainsi à la sensation de satiété.

Bien sûr, vous pouvez donner à votre Birman des croquettes, mais ces aliments secs doivent rester minoritaires dans son alimentation. Vous pouvez offrir à votre petit chat une gamelle 100% humide (exclusivement de la pâtée) ou bien une gamelle mixte (croquettes et pâtées).

Quant à la quantité de pâtée et de croquettes, tout dépend de sa taille, de son poids, de son âge et de son activité physique. Un chat un peu pantouflard aura évidemment besoin d’un peu moins de croquettes et de pâtée.

Pour déterminer facilement et de manière précise la quantité de nourriture à donner à votre chat, n’hésitez pas à utiliser notre calculateur de ration personnalisé.

calculateur de ration Ziggy

Une alimentation pauvre en phosphore

L’alimentation humide est à privilégier, mais gare au phosphore ! Un aliment peut être riche en eau, mais il peut être aussi très mauvais pour les reins de votre chat s’il est trop riche en phosphore.

Le phosphore est un nutriment indispensable à la croissance et à la différenciation cellulaire, au métabolisme énergétique, au transport d'acides gras et à la synthèse des acides aminés et des protéines. Bien qu’essentiel, le phosphore ne doit cependant pas être présent en quantité trop élevée.

Plusieurs études dont celles de Böswald (2018) et Dobenecker (2018) ont notamment démontré que les aliments trop riches en phosphore digestible peuvent avoir des conséquences néfastes sur le fonctionnement rénal de nos matous. Comme l’urée, le phosphore est éliminé par les reins. Plus la quantité est élevée, plus ces organes doivent travailler pour l’éliminer.

Le phosphore est présent dans nombreuses sources alimentaires, en particulier dans les céréales et dans la viande. Mais c’est dans les carcasses (contenant de l’os), les cartilages et les arêtes de poissons qu’on en trouve le plus (tout comme pour le calcium). Et malheureusement, beaucoup d’industriels utilisent ces produits pour faire leurs croquettes et pâtées.

Ils ont notamment recours à de la viande séparée mécaniquement (VSM), un produit “obtenu par l’enlèvement, à l’aide de moyens mécaniques, de la viande, des os ou des carcasses de volailles. Obtenu après désossage, ce produit peut contenir des résidus d’os, de cartilages ou de moelle, contrairement aux viandes hachées ou aux viandes pour hachis”.

Comment bien choisir ses croquettes et pâtées ?

Comme expliqué plus haut, le phosphore ne doit surtout pas être banni de l’alimentation de votre chat Birman. Le phosphore travaille d’ailleurs en synergie avec le calcium (deux nutriments indissociables). En l’absence de phosphore, le calcium ne peut être absorbé. La nourriture de votre chat Sacré de Birmanie doit ainsi être équilibrée en calcium et phosphore, avec une quantité suffisante de chacun.

Ce qu’il faut surtout regarder, c’est le ratio phosphocalcique. Sur les étiquettes des aliments pour chats, on le retrouve souvent sous la formule "Ca/P". Le ratio recherché doit être entre 2 et 3 en cas d’insuffisance rénale et entre 1 et 2 en l’absence d’insuffisance rénale. 

Exemple de ratio Ca/P de notre pâtée bœuf Ziggy. 

ratio phosphore et calcium dans l'alimentation du chat

Si ce ratio n’est pas indiqué sur le paquet de croquettes et la boîte de pâtée, il suffit de faire ce petit calcul : le taux de calcium divisé par le taux de phosphore.

0,2 / 0,13 = 1,5

Cela dit, ces indications ne sont pas obligatoires. Dans les constituants analytiques, les fabricants ne sont tenus légalement de mentionner que les taux de protéine brute, de matières grasses brutes, de cellulose brute, de cendres brutes et d’humidité (pour les produits contenant plus de 14% d’humidité). Certains indiquent les taux de calcium et de phosphore (comme nous chez Ziggy) et d’autres non.

Si la teneur en phosphore n’est pas précisée, il peut y avoir anguille sous roche… Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers le taux de cendres (pourcentage de minéraux présents). S’il est élevé, de la carcasse a probablement été ajoutée.

Chez Ziggy, toutes nos pâtées pour chats, qui sont par ailleurs sans céréales, sont parfaitement équilibrées en calcium et phosphore. Elles sont idéalement adaptées à votre chat Birman et à tous les autres chats, qu’ils soient de race ou non.

Pour les chats déjà atteints d’insuffisance rénale, nous venons de lancer une pâtée dédiée Ziggy VETFormulé par notre vétérinaire spécialiste en nutrition clinique, le Dr Vétérinaire Géraldine Blanchard, cet aliment diététique a une très faible teneur en phosphore et un excellent ratio phosphocalcique pour soutenir la fonction rénale en cas de maladie rénale chronique.

À noter : notre pâtée Ziggy VET n’est à donner à votre chat que si ce dernier a été diagnostiqué insuffisant rénal. Elle ne peut en aucun cas être comme alimentation de “prévention”.

Une pâtée pour chat adulte et une pâtée pour chat en insuffisance rénale

Si vous soupçonnez une insuffisance rénale chez votre chat, ne tardez pas à consulter votre vétérinaire, qui pourra effectuer des examens approfondis et lui prescrire une alimentation vétérinaire adaptée. N’hésitez pas à consulter notre article sur l'alimentation du chat en insuffisance rénale.

Une nourriture riche en protéines

Comme tous les autres chats, le Sacré de Birmanie a besoin d’une nourriture riche en protéines. Précision qui a son importance : contrairement aux idées reçues, les protéines ne sont pas les ennemis des reins si elles sont de qualité ! 

De nombreux fabricants affichent des teneurs élevées en protéines. Faites attention toutefois : quantité ne veut pas toujours dire qualité.

Dans les aliments industriels bas de gamme, pas d’abats nobles ni de vrais morceaux de muscle. On retrouve plutôt de la viande reconstituée (mélange de protéines animales et végétales), de la farine animale ou de la viande séparée mécaniquement (VSM). Rien de bien sain pour nos petites boules de poils.

Ces protéines n’apportent pas grand-chose d’un point vu nutritionnel, et surtout, elles peuvent avoir des effets sur leur santé déjà fragile. Lorsque minou consomme ce type de protéines, il ne va pas les utiliser pour son métabolisme. Les acides aminés non assimilés seront éliminés par les urines. À long terme, cela impactera sa fonction rénale…

Aliments pour chats : quelles sont les protéines de qualité ?

La qualité des protéines dépend de leur capacité à fournir des acides aminés indispensables. On distingue les protéines à forte valeur biologique (de qualité) de celles à faible valeur biologique (de mauvaise qualité).

Comme expliqué dans notre article sur les protéines dans l'alimentation de son chat, en nutrition féline, on se base sur le rapport protéines / phosphore. Le poisson, la viande, les œufs et les abats ont un rapport élevé (supérieur à 35). À l’inverse, les céréales, les carcasses et les os ont un rapport très faible (inférieur à 25).

Pour savoir si les protéines utilisées dans la nourriture de votre chat sont de bonne qualité, regardez de nouveau le taux de phosphore ou le taux de cendres brutes sur les sachets de croquettes et les boîtes de pâtée.

Chez Ziggy, nous n’utilisons pas de VSM, de viande reconstituée et de farines animales dans nos délicieuses pâtées. Que des vrais morceaux de muscles et des abats nobles d’une grande richesse nutritionnelle !

De la pâtée et des croquettes pas trop caloriques

Après la stérilisation et avec l’âge, le Sacré de Birmanie (et tous les autres chats) prend du poids. Pour votre Birman, il faut ainsi veiller à lui offrir un aliment peu calorique, mais qui lui apporte autant de protéines nécessaires.

Encore une fois, la pâtée est la solution idéale : elle est quatre fois moins calorique que les croquettes. 

Sur les sachets et boîtes, un autre indicateur peut vous aider à choisir la meilleure nourriture pour votre Sacré de Birmanie : le rapport protido-calorique (RPC). Il s’agit de l’apport en protéines de l’aliment par rapport à sa valeur énergétique. Dans l’idéal, un aliment pour chat stérilisé doit avoir un RPC supérieur à 100. N’hésitez pas à consulter nos articles sur l'alimentation du chat stérilisé et du chat âgé.

Une faible quantité de glucides

Soyez également vigilant au taux de glucides dans les croquettes et pâtées de votre Birman. Les aliments trop riches en glucides peuvent favoriser le surpoids et participer au développement du diabète sucré. On vous en dit plus dans notre article sur les glucides dans l'alimentation de nos chats.

Psssst : nos pâtées Ziggy sont aussi pauvres en glucides. Elles en contiennent moins de 2% 😺

Des fibres pour son transit

Le chat Sacré de Birmanie ou chat Birman possède un poil mi-long. En faisant sa toilette, il ingère ainsi une grande quantité de poils qui peuvent rester bloqués dans son intestin et provoquer à long terme une occlusion intestinale.

Pour lui garantir un bon transit, privilégiez un aliment humide et qui contient une bonne quantité de fibres. Parmi ces fibres, on compte notamment les légumes comme la carotte, les haricots verts ou encore la courgette.

Et pour son beau pelage ?

Le Sacré de Birmanie est en effet connu pour sa fourrure soyeuse. Pour que votre Birman garde son beau pelage, il a besoin d’acides gras, notamment d’Omégas 3 et 6. Les bonnes sources d’Oméga 3 sont le poisson, les crustacés et les graines de lin. Quant à l’Oméga 6, on le retrouve dans les huiles végétales telles que l’huile de colza. Certaines de nos pâtées Ziggy contiennent de l’Oméga 3 à chaîne longue (EPA et DHA). Nous l’ajoutons sous forme d’huile de petits poissons.

Comment bien nourrir un chaton Sacré de Birmanie ?

Si vous venez d’adopter un chaton Sacré de Birmanie, son alimentation sera capitale pour son futur. Comme pour ses grands frères, elle doit couvrir tous ses besoins nutritionnels : des protéines animales de qualité, des lipides, des minéraux et des vitamines.

En pleine croissance, votre bébé chat Birman a cependant besoin d’un peu plus de calories et de matières grasses dans sa gamelle. Et surtout, il a besoin, contrairement à ses aînés, d’un apport plus important en calcium et phosphore. Ces nutriments sont extrêmement importants pour le bon développement de son squelette. Une carence en phosphore chez le chaton peut notamment causer des pattes arquées.

Une nourriture spéciale chaton est essentielle. Donner des croquettes ou de la pâtée pour chat adulte à un chaton peut être très néfaste pour sa santé.

Chez Ziggy, nous proposons également des croquettes et de la pâtée pour chatonsToutes nos recettes ont été formulées avec amour par le Dr Vétérinaire Géraldine Blanchard, experte en nutrition féline.

Envie de découvrir nos produits ? Nous vous proposons aussi un coffret découverte chaton. Votre petit Birman pourra goûter nos croquettes et pâtées. On vous prévient, il risque fortement de les apprécier 🐱